Pierre Palmade jugé

Pierre Palmade jugé
Pierre Palmade jugé

Pierre Palmade renvoyé en justice pour blessures involontaires

Publié aujourd’hui à 13h35

À ce stade, vous trouverez du contenu externe supplémentaire. Si vous acceptez que des cookies soient placés par des fournisseurs externes et que des données personnelles leur soient ainsi transmises, vous devez autoriser tous les cookies et afficher directement le contenu externe.

Autorise les cookiesPlus d’informations

L’humoriste français Pierre Palmade a été déféré au tribunal pour blessures involontaires suite au grave accident de la route qu’il a causé l’année dernière alors qu’il était sous l’influence de drogues, a annoncé le parquet.

Le juge d’instruction n’a cependant pas suivi les demandes du parquet en faveur d’un procès pour homicide et blessures involontaires pour l’humoriste de 56 ans.

Le 10 février 2023, Pierre Palmade prend le volant après trois jours de « frénésie » sans sommeil et de consommation effrénée de drogue. Sur une route départementale de la région parisienne, il a percuté une Renault Mégane dans laquelle étaient présents trois membres d’une même famille : un homme de 38 ans, son fils de six ans et sa sœur de 27 ans. -loi, grièvement blessé.

Perte in utero d’un fœtus

La collision a également entraîné la perte in utero d’un fœtus de sexe féminin âgé de six mois. Pesant 1,09 kg, le bébé était « incontestablement viable » avant l’accident, selon une expertise médicale commandée par la justice.

Si la qualification d’« homicide involontaire » avait été retenue, la procédure aurait fait l’objet d’un épineux débat juridique. Selon une jurisprudence constante de la Cour de cassation en France, qui a statué sur des cas similaires d’accidents de la route, un enfant qui n’est pas né n’existe pas en tant que personne.

Un fœtus n’a donc aucune existence juridique et sa mort ne peut donc constituer un homicide involontaire pour l’automobiliste impliqué. Contrairement à cette jurisprudence pénale, l’accusation souhaitait un « débat » devant le tribunal sur une éventuelle accusation d’« homicide involontaire ».

Situation répétée

Pierre Palmade est un récidiviste en raison d’une condamnation en 2019 pour usage de drogue. « En raison de cet état de récidive judiciaire, Pierre Palmade encourt une peine de 14 ans d’emprisonnement et 200 000 euros d’amende », a déclaré le procureur Jean-Michel Bourlès.

Contactée par l’AFP, son avocate Me Céline Lasek n’a pas souhaité faire de déclaration.

Les victimes de l’accident provoqué par Pierre Palmade en février 2023 “déplorent” le choix de renvoyer le comédien devant un tribunal uniquement pour blessures involontaires et non pour homicide involontaire comme l’exige le parquet, a annoncé lundi leur avocat, Me Mourad.

“Les parties civiles que nous représentons déplorent évidemment ce choix, au regard des éléments du dossier (…), mais aussi au regard de la pudeur et de l’humanité les plus élémentaires”, écrit Me Battikh dans un communiqué transmis à l’AFP.

Bulletin

“Dernières nouvelles”

Voulez-vous rester au courant de l’actualité? « 24 Heures » vous propose deux rendez-vous par jour, directement dans votre boîte email. Ainsi, vous ne manquez rien de ce qui se passe dans votre canton, en Suisse ou dans le monde.

Ouvrir une session

AFP

Avez-vous trouvé une erreur ? Merci de nous le signaler.

0 commentaire

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV deux femmes jugées pour diffamation ce mercredi
NEXT La photo de Justin Timberlake révélée