cinq médailles pour la France, dont deux en or

Cameron-Lie Bernard et Lucie Henna, toutes deux médaillées d’or à Varna. Photo DR

Un beau week-end pour le collectif France sur l’étape de Coupe du monde à Varna, qui a remporté l’or à la poutre avec Lucie Henna, l’or aux barres parallèles avec Cameron-Lie Bernard, l’argent au sol et au saut pour Nicolas Diez et l’argent au terrain pour Aline Friess. Dans les autres finales, Célia Serber, Lucie Henna et Paco Fernandes Henriques se sont classés respectivement 8èmes aux barres asymétriques, au sol et aux anneaux.

Pour sa toute première étape de Coupe du Monde, Lucie Henna démarre de la plus belle des manières. Qualifié en 6ème position à la poutre avec une note de 12.750, le pensionnaire de l’INSEP a grimpé d’un cran en finale pour décrocher l’or sur cet agrès (13.066).

Une qualification terrain en deux étapes
Même si elle n’avait pas été initialement annoncée qualifiée sur le parquet, elle était en réalité finaliste. Son demi-saut avec changement avait été rétrogradé par erreur en simple et sa série ne comptait donc pas. Après vérification, les juges ont compté son demi-saut de changement, sa note passant alors de 12.200 à 12.800, passant de la 19ème à la 5ème place, remportant ainsi son ticket pour la finale, où elle s’est finalement classée huitième avec la note de 12.566.

Aline Friess. Photo DR

Aline Friess, une rentrée réussie
Sa dernière apparition internationale remonte à mai 2023… sur la scène de la Coupe du monde à Varna. Un an plus tard, Aline Friess, qui n’avait entre-temps participé qu’en juin aux championnats de France élite où elle ne présentait que les barres, faisait son retour à la compétition cette semaine en Bulgarie où elle présentait les barres et le sol. Récupérée d’une longue blessure au pied, l’Alsacienne qui s’entraîne à l’INSEP depuis septembre dernier a décroché l’argent au sol (13.033), renforçant ainsi sa confiance. Elle s’est classée 4ème des qualifications avec une note de 12.850.

Trois médailles en GAM
Chez les hommes, Cameron-Lie Bernard a remporté l’or aux barres parallèles (14,333). Il s’est qualifié en première position avec un score sublime de 15.150. Après avoir raté de peu le quota olympique qu’il visait lors des étapes qualificatives pour la Coupe du monde de Paris 2024 au premier semestre, le Normand s’est montré solide, confirmant ses capacités sur son agrès de prédilection pour prendre la première place. .

Pour sa deuxième année de terminale, Nicolas Diez a réalisé un 100% ! Aligné sur deux agrès, il repart avec deux médailles d’argent : l’argent au sol (13.666) et au saut (14.100). En qualifications, il s’est classé 3ème au sol (14.100) et 3ème au saut (13.900)

Double en argent pour Nicolas Diez. Photo DR

Respectivement qualifiés en finale aux barres asymétriques et aux anneaux, Célia Serber (11.100) et Paco Fernandes Henriques (13.066). Aux autres agrès, Aline Friess a terminé 13ème des qualifications aux barres (12.200), Célia Serber 18ème à la poutre (11.800), Cameron-Lie Bernard 14ème aux anneaux (13.350), Paco Fernandes Henriques 9ème à la barre fixe (13.200) et 26ème aux pommeau (11.350), et enfin Romain Cavallaro 21ème au sol (13.100), 29ème au pommeau (10.850), 16ème aux barres parallèles (12.900) et 21ème à la barre fixe (12.550), barre fixe où il s’est malheureusement blessé à la sortie après avoir glissé.

Retrouvez tous les passages en vidéo sur l’application Elevien (téléchargement gratuit).

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les véhicules qui vous en donnent le plus pour votre argent en 2024
NEXT Alliance LR-RN, « Front populaire », législatives… Revivez les événements marquants du mardi 11 juin