Le président taïwanais se dit prêt à travailler avec la Chine pour parvenir à une « réconciliation »

Le président taïwanais se dit prêt à travailler avec la Chine pour parvenir à une « réconciliation »
Le président taïwanais se dit prêt à travailler avec la Chine pour parvenir à une « réconciliation »

Le président taïwanais Lai Ching-te a une nouvelle fois tendu la main à la Chine dimanche, affirmant vouloir œuvrer à une « réconciliation » avec Pékin, deux jours après la fin des manœuvres militaires chinoises autour de Taiwan.

Le président taïwanais tente de rouvrir le dialogue avec la Chine. Lai Ching-te s’est dit dimanche 26 mai prêt à travailler avec Pékin pour parvenir à une “compréhension mutuelle” et à une “réconciliation”, deux jours après la fin des manœuvres militaires chinoises autour de Taïwan.

Lors d’un événement organisé par le Parti démocrate progressiste (DPP), sa formation politique, M. Lai a affirmé que son discours d’investiture prononcé lundi rappelait que « la paix et la stabilité dans le détroit de Taiwan sont des éléments nécessaires à la sécurité et à la prospérité mondiales ».

Dans ce discours, « j’ai également appelé la Chine à assumer conjointement l’importante responsabilité de la stabilité régionale avec Taiwan », a-t-il poursuivi.

Lire aussiÉlections à Taiwan : Lai Ching-te, un président face à la Chine

Avec l’AFP

En savoir plus sur FRANCE 24

A lire aussi :
La Chine annonce la fin de ses exercices militaires autour de Taiwan
Avec ses manœuvres militaires, la Chine teste sa capacité à « prendre le pouvoir » à Taiwan
La Chine lance des manœuvres militaires autour de Taiwan en guise de « punition »

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT « Si on a l’impression que le temps ne va pas bien, c’est parce qu’on y a été mal habitués » – Libération – .