Roland Garros. Éternel Gasquet, Humbert au tapis, Garcia lancé… Ce qu’il faut retenir de la première journée

Roland Garros. Éternel Gasquet, Humbert au tapis, Garcia lancé… Ce qu’il faut retenir de la première journée
Roland Garros. Éternel Gasquet, Humbert au tapis, Garcia lancé… Ce qu’il faut retenir de la première journée

Huit représentants français ont croisé le fer ce dimanche 26 mai, sur la terre battue de Roland-Garros, à l’occasion de la première journée de Roland-Garros. Certains d’entre eux, comme le n°1 français chez les hommes Ugo Humbert, ont déjà pris la porte du tableau principal. Du côté des têtes de série, Carlos Alcaraz, Andrey Rublev et Jelena Ostapenko ont assuré leur présence au deuxième tour. On fait le point.

Richard Gasquet a fait vibrer le court Suzanne-Lenglen

Si personne, et peut-être pas lui non plus, ne sait si c’est son dernier Roland-Garros, Richard Gasquet (124e) a tout de même foulé la terre battue parisienne pour la 21e fois de sa longue carrière. Et face au défi qui se présentait à lui, en la personne de Borna Coric (71e), le Biterrois a répondu avec brio, maîtrisant son adversaire en trois sets (7-6). [5]7-6 [2]6-4).

Le public français, parqué dans les tribunes du court Suzanne-Lenglen, n’en demandait pas tant, et pourrait retrouver l’un de ses favoris face à un grand nom au prochain tour. Jannik Sinner (2e) affrontera lundi l’Américain Christopher Eubanks (43e) pour retrouver Gasquet.

Humbert déçoit, la bouffée d’air frais Müller

Alexandre Müller (90e), lui non plus, n’a pas cédé le moindre set à son adversaire Luca Nardi (70e), en fin d’après-midi. Un mois après un duel remporté par l’Italien en qualifications pour le Masters 1000 de Monte-Carlo, Müller s’est vengé dès le premier tour de Roland-Garros en le battant en trois sets, sans sourciller (6-4, 6-1). , 6-3), pour sa toute première victoire dans le tournoi.

Le natif de Poissy pourrait retrouver Arthur Fils (30e) au 2e tour, en cas de victoire du Français sur Matteo Arnaldi (36e). Un stade qu’Ugo Humbert (17e) ne rejoindra pas cette année, ne réitérant pas son meilleur parcours Porte d’Auteuil et un second tour laissé en 2023 à Lorenzo Sonego. Le même Italien, actuellement 50ème joueur mondial, a écarté dans la matinée le n°1 français.

Les grands noms au rendez-vous

Carlos Alcaraz, qui espère remporter son tout premier titre à Roland-Garros le 9 juin prochain, s’est lancé avec succès en lice. L’Espagnol, numéro 3 mondial, n’a pas eu de grandes difficultés à se débarrasser de l’Américain JJ Wolf, qui n’a marqué que quatre jeux courts (6-1, 6-2, 6-1).

Grigor Dimitrov (10e), de son côté, n’a pas tremblé outre mesure face à Aleksandar Kovacevic (88e), s’imposant lui aussi trois sets à rien (6-4, 6-3, 6-4). Hubert Hurkacz (8e) a été éliminé de manière assez surprenante par Shintaro Mochizuki (163e), cédant deux sets au Japonais (4-6, 6-3, 3-6, 6-3, 6-3).

Enfin, Andrey Rublev (6e), opposé au Japonais Taro Daniel (81e), a tenu sa place, malgré la défaite du deuxième tour. Le Russe a quand même passé plus de trois heures sur le terrain pour se qualifier (6-2, 6-7 [3], 6-3, 7-5) et retrouve Pedro Martinez (49e). Rublev est dans le groupe d’Alexandre Müller et Arthur Fils, et pourrait rencontrer l’un de ses deux joueurs au 3e tour.

Les Françaises ont reçu 2 sur 2

Chez les femmes, les deux Tricolores engagées, Caroline Garcia et Chloé Paquet, ont réalisé un solide résultat. La n°1 française, Garcia a cependant pris le temps de disposer de l’Allemande Eva Lys (145e), issue des qualifications. Après avoir laissé filer le premier set, l’ancienne gagnante de Roland en double féminin avec Kristina Mladenovic (2016, 2022) a remporté les deux sets suivants pour s’imposer en 2 heures et quart (4-6, 7-5, 6-2). .

Chloé Paquet (139e) l’a imité, quelques minutes plus tard, en validant plus clairement un succès convaincant face à la Russe Diana Shnaider (47e) (6-3, 6-1). A 29 ans, la Versaillaise réitère sa meilleure performance à Roland-Garros, qui l’avait vue accéder au deuxième tour en 2017 face à… Caroline Garcia (défaite 7-5, 6-4). Paquet rencontrera mercredi la Tchèque Katerina Siniakova (34e), quand la Lyonnaise croisera la route de l’Américaine Sofia Kenin (55e).

Vainqueur en 2017, Ostapenko sans trembler

Titrée à quatre reprises en Grand Chelem, l’ancienne N.1 mondiale Naomi Osaka (134e), rarement vue à Roland-Garros puisqu’elle n’a jamais dépassé la première semaine, a difficilement surmonté l’obstacle Lucia Bronzetti. (48e, 6-1, 4-6, 7-5).

Plusieurs autres anciens vainqueurs de tournois du Grand Chelem sont entrés en compétition ce dimanche. La Lettone Jelena Ostapenko (10e), titrée en 2017 à Roland, a dominé la Roumaine Jaqueline Cristian (67e, 6-4, 7-5), quand la Tchèque Barbora Krejcikova (26e), vainqueur en 2021, tentait de se défaire des La Suissesse Viktorija Golubic (79e) en soirée.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les Montpelliérains emballent ceux qui espèrent les voir relégués en Pro D2
NEXT que vaut la saison 4 ? – Série d’actualités – .