ce que l’on sait de l’attaquant au couteau lyonnais

ce que l’on sait de l’attaquant au couteau lyonnais
ce que l’on sait de l’attaquant au couteau lyonnais

Mis à jour à 20h10 : Ce dimanche après-midi, quatre personnes ont été agressées par un individu armé d’un couteau à la sortie d’une rame de métro B à la station Jean-Jaurès à Lyon.

La préfète du Rhône Fabienne Buccio s’est exprimée en début de soirée pour faire le point, notamment sur le profil de l’attaquant. Il est de nationalité marocaine « avec un profil psychiatrique lourd puisqu’il a effectué plusieurs séjours dans plusieurs établissements psychiatriques. Il a fait des suivis à plusieurs reprises et il n’était pas connu de nos services ».

Le représentant de l’Etat a également reconnu que le jeune homme de 27 ans ne devait plus se trouver sur le territoire français : « Il faisait l’objet d’une OQTF assez ancienne, datant de 2022, qui avait été prise par la préfecture de la Vienne. Comme il a eu plusieurs visites à l’hôpital, cela reste à enquêter plus en profondeur. ».

Aucun pronostic vital n’a été établi pour les victimes hospitalisées.

L’enquête sur une tentative d’homicide volontaire se poursuit. Le Marocain est actuellement interrogé en garde à vue.

Article original : Sur la ligne B du métro, à la station Jean-Jaurès dans le 7ème arrondissement de Lyon, un individu armé d’un couteau de type cran d’arrêt a attaqué plusieurs voyageurs vers 15 heures.

Il a fait au moins quatre victimes. Ils auraient été blessés au bras ou à l’abdomen, dont deux grièvement. Ces derniers ont été traités comme une urgence absolue. Leur pronostic vital n’est pas compromis.

Les victimes ont été hospitalisées, ainsi qu’une dame âgée très choquée par la scène d’une rare violence.

Selon nos informations, une cinquième victime a quitté les lieux avant de se présenter en fin d’après-midi à la Préfecture de Police pour y être soignée.

L’adjoint au maire de Lyon chargé de la Sécurité Mohamed Chihi a annoncé l’arrestation de l’agresseur et “condamne cet acte particulièrement grave”. La préfecture du Rhône a de son côté invité les Lyonnais à éviter le secteur lors de l’intervention.

Une enquête a été ouverte.

Le suspect, qui a été arrêté par la BAC en possession du couteau et d’un passeport, a été placé en garde à vue afin de faire la lumière sur ses motivations.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV ses 5 films incontournables à voir ou revoir
NEXT La société civile s’élève contre l’effondrement des écosystèmes