Guerre Israël-Hamas. Soldats israéliens prisonniers, manifestations à Tel Aviv… Les dernières nouvelles

Guerre Israël-Hamas. Soldats israéliens prisonniers, manifestations à Tel Aviv… Les dernières nouvelles
Guerre Israël-Hamas. Soldats israéliens prisonniers, manifestations à Tel Aviv… Les dernières nouvelles

La branche armée du Hamas a affirmé samedi avoir capturé des soldats israéliens alors qu’ils se trouvaient dans un tunnel de la bande de Gaza. L’armée israélienne, de son côté, a démenti.

Cette nouvelle, si elle se confirmait, porterait un coup dur au gouvernement israélien, alors que des milliers de personnes ont manifesté samedi pour exiger le retour des otages capturés par le Hamas.

Côté humanitaire, l’armée américaine a annoncé que quatre de ses navires s’étaient échoués. Ils doivent être utilisés pour le « pont artificiel » destiné à transporter l’aide humanitaire vers la bande de Gaza.

Nous faisons le point sur les développements récents du conflit entre Israël et le Hamas.

Le Hamas affirme avoir capturé des soldats israéliens

La branche armée du Hamas a affirmé avoir “les prisonniers” Des soldats israéliens lors d’une embuscade samedi dans le camp de Jabalia, dans la bande de Gaza, au sein de l’armée israélienne, ce qu’elle a démenti.

Les forces israéliennes ciblées se trouvaient dans un tunnel du camp de Jabalia et «Tous leurs membres ont été tués, blessés ou faits prisonniers». Les hommes du Hamas “saisi leur matériel militaire” avant de faire “faire exploser le tunnel”, a déclaré le porte-parole de la branche armée du mouvement islamiste palestinien, Abou Obeida.

L’armée israélienne a insisté “préciser qu’il n’y a eu aucun incident au cours duquel un soldat a été kidnappé”, sans fournir de détails sur d’éventuels soldats tués ou blessés.

Des milliers d’Israéliens manifestent pour exiger le retour des otages

Des milliers d’Israéliens se sont rassemblés samedi soir à Tel-Aviv pour exiger une action urgente du gouvernement pour obtenir la libération des otages détenus à Gaza, après que l’armée a récupéré les corps de trois personnes kidnappées par le Hamas palestinien.

Les manifestants ont observé une minute de silence sur la place des otages de Tel-Aviv en hommage aux otages décédés, selon un correspondant de l’AFP.

Une autre manifestation appelant à des élections anticipées et à la démission du Premier ministre Benjamin Netanyahu a également eu lieu samedi soir à Tel-Aviv.

Le Hamas « mal informé » des tentatives israéliennes de négocier une trêve

Un responsable israélien, s’exprimant sous couvert d’anonymat, a déclaré samedi à l’AFP que le gouvernement envisageait de relancer ” cette semaine “ les négociations pour obtenir une trêve, qui sont actuellement au point mort.

Il n’a pas donné plus de détails, mais les médias israéliens ont rapporté que le chef du Mossad, le service de renseignement israélien, David Barnea, avait conclu un accord avec le directeur de la CIA, Bill Burns, et le Premier ministre qatari, Mohammed ben Abdelrahmane Al-Thani, lors d’une réunion à Paris sur un nouveau cadre de négociation.

Un haut responsable du Hamas, Osama Hamdan, a déclaré à Al-Jazeera que le mouvement islamiste n’avait pas « pas informé de quoi que ce soit par les médiateurs ». Selon lui, ces déclarations “constituent une tentative israélienne d’échapper aux décisions de la CIJ”, faisant référence à la décision de la Cour internationale de Justice ordonnant à Israël de cesser ses « offensive militaire » à Rafah.

Des navires américains bloqués au large de Gaza

Quatre bateaux militaires américains utilisés dans le cadre de la jetée temporaire d’aide à Gaza se sont échoués samedi matin en raison d’un « mer agitée », » a déclaré le commandement militaire américain pour le Moyen-Orient (Centcom) dans un communiqué.

Centcom précise qu’aucun militaire n’a été blessé et que « le ponton reste pleinement fonctionnel ». Il ajoute que l’armée israélienne aide les Américains à renflouer les navires et insiste : “Aucun Américain (militaire) n’entrera à Gaza.”

Les États-Unis ont achevé la semaine dernière cette jetée dont la construction avait été annoncée en mars par le président Joe Biden. Il s’agit de surmonter les restrictions imposées par Israël sur l’acheminement terrestre de l’aide à la bande de Gaza.

Vendredi, l’ONU a annoncé que l’installation avait permis le débarquement de 97 camions d’aide humanitaire en une semaine. Centcom a déclaré que 1 005 tonnes d’aide avaient été déchargées vendredi, dont 903 tonnes transportées vers l’entrepôt de l’ONU.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Décès d’un homme dans un véhicule adapté
NEXT Une interview vertieft die Gräben – .