découvrez les lauréats du 77ème Festival de Cannes

Les gagnants du 77ème Festival de Cannes ont été dévoilés ce samedi soir. Le réalisateur Sean Baker crée la surprise en remportant la Palme d’Or.

Le cinéaste Sean Baker a reçu samedi soir la Palme d’or à 53 ans pour “Anora”, un thriller new-yorkais qui passe des bidonvilles aux luxueuses villas des oligarques russes, et augure d’un renouveau du cinéma indépendant américain.

George Lucas, père de la saga Star Wars, a reçu la Palme d’Or d’honneur des mains de Francis Ford Coppola.

Un nouveau quatuor

Karla Sofía Gascón, une Espagnole ayant opéré une transition sexuelle tardive, les Américaines Zoe Saldaña et Selena Gomez et la Mexicaine Adriana Paz ont été récompensées par un prix d’ensemble pour l’interprétation féminine pour « Emilia Perez » de Jacques Audiard.

#MeToo au cinéma : Édouard Baer mis en cause par le témoignage de six femmes

L’Américain Jesse Plemons a reçu le prix de l’interprétation masculine pour son rôle dans « Kinds of Kindness » du Grec Yorgos Lanthimos.

La liste complète

Palme d’Or

“Anora” de Sean Baker

grand Prix

« Tout ce que nous imaginons comme lumière » de Payal Kapadia

Prix ​​de la réalisation

Miguel Gomes pour « Grand Tour »

Prix ​​du Jury

“Émilia Pérez” de Jacques Audiard

Prix ​​spécial

« Les graines du figuier sauvage » de Mohammad Rasoulof

Prix ​​du scénario

« La substance » de Coralie Fargeat

Prix ​​de l’actrice féminine

Les actrices d’Emilia Perez de Jacques Audiard : Karla Sofía Gascón, Zoe Saldaña, Selena Gomez et Adriana Paz

L’actrice espagnole Karla Sofia Gascon embrasse le réalisateur Jacques Audiard avant de monter sur scène. AFP

Prix ​​​​de l’acteur masculin

Jesse Plemons pour « Kinds of Kindness » de Yorgos Lanthimos

Appareil photo doré

“Armand” de Halfdan Ullmann Tondel

Palme d’Or du court métrage

“L’homme qui ne pouvait pas rester silencieux” de Nebojsa Slijepcevic

Palme d’or d’honneur

Georges Lucas

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Sur la montée du RN, Roschdy Zem estime que “quelque part, on l’a un peu cherché”