Dubé accuse les médecins généralistes de prendre des patients en otages

Dubé accuse les médecins généralistes de prendre des patients en otages
Dubé accuse les médecins généralistes de prendre des patients en otages

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, prévient la Fédération des médecins généralistes du Québec (FMOQ) à l’approche du 1er juin, date à laquelle l’entente qu’il a conclue avec elle concernant le Guichet doit mettre fin à l’accès à la première ligne (GAP) et à son financement .

Au cœur du litige : une somme forfaitaire de 120 $ offerte par Québec aux groupes de médecine familiale (GMF) pour chaque patient orphelin pris en charge par l’intermédiaire du ÉCART.

Ce nouveau bras de fer survient au moment où l’entente conclue il y a 18 mois entre le Québec et le FMOQ doit se terminer dans exactement une semaine et que les deux parties sont engagées dans d’intenses négociations concernant la rémunération globale des médecins généralistes.

Ces négociations sont loin d’être terminées et aucune mesure transitoire n’est prévue pour maintenir l’incitation financière offerte aux FMV afin de continuer à offrir des plages horaires ÉCARTsouligne le FMOQ.

Face à cet état de fait, des groupes de médecins de famille ont adressé de nombreuses lettres aux députés du CAQ ont plaidé leur cause ces derniers jours, arguant que le tarif forfaitaire de 120 $ offert par le gouvernement est nécessaire pour continuer à offrir le même niveau de service.

Ces missives, identiques en tous points, avertissent entre autres que GAP”, “texte”: “plusieurs médecins ne pourront pas continuer au même rythme ou cesseront de proposer des plages horaires pour répondre au GAP”}}”>plusieurs médecins ne pourront pas continuer au même rythme ou cesseront de proposer des plages horaires pour répondre aux ÉCART et si c’est la fin du marché pour le gouvernement, ce sera aussi la fin pour les médecins de famille.

Réduire les ressources et les engagements ne nous permettra pas de continuer au même niveau, expliquent les auteurs de la lettre. Il existe un risque de démantèlement des organisations établies selon la nouvelle organisation du travail qui se développe.

Selon Le Courrier de Saint-Hyacinthede la FMV a même écrit à leurs patients qui étaient passés par le ÉCART pour les informer que sans cet accordils ne pourront plus recevoir.

De plus, de nouvelles données obtenues par Radio-Canada auprès d’une Source démontrent une baisse radicale du nombre de rendez-vous pris par les médecins de famille via le ÉCART après le 1er juin, passant de 18 398 rendez-vous pour la semaine qui commence à seulement 5 699 rendez-vous la semaine suivante.

Le ministre Dubé a profité du conseil général de la CAQ pour faire le « point » sur ses réalisations en santé.

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Présent au conseil général de la CAQ à Saint-Hyacinthe, samedi, le ministre de la Santé, Christian Dubé, a déploré que syndicats de médecins a donné un mot d’ordre à leurs troupes.

Je n’accepterai jamais que des patients soient pris en otage» a-t-il répété en mêlée de presse, comme il l’avait d’abord fait devant les militants.

Le ministre, qui a admis qu’il ne s’entendait pas avec les médecins de famille sur la manière de renouveler ÉCARTs’est encore plaint du désinformation véhiculés par leurs représentants à la table des négociations selon lesquels son gouvernement je voulais déchirer l’accord conclu il y a un an et demi.

Selon M. Dubé, la résistance démontrée par le direction syndicale de la FMOQ n’est tout simplement pas représentatif de l’opinion de les médecins eux-mêmesce qui serait prêts d’accepter les changements qu’il propose.

Un peu plus tôt, le premier ministre Legault, lors du même conseil général, avait d’ailleurs admis devant - que les négociations actuelles ne sont pas pas facile avec syndicats de médecinsy compris celui des médecins de famille, et qu’il avait inquiétudes pour les semaines à venirce qui, selon lui, sera très dur.

Avec les informations de Véronique Prince

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les actions asiatiques progressent ; Le dollar australien reste ferme avant la décision sur les taux de la RBA
NEXT Une interview vertieft die Gräben – .