une première édition réussie pour le Lacanau Alpes Open

AAu milieu des pins, sous une légère brise et un ciel bleu, c’est le temps idéal pour jouer au golf ou admirer le swing des professionnels. Florian et Inès ont choisi la deuxième option. Avant de se détendre à la plage pour leur avant-dernier jour de vacances à Lacanau, le couple dunkerquois a visité le golf de l’Ardilouse qui organise depuis jeudi 23 mai sa première compétition professionnelle, et non des moindres : le Lacanau Alps Open, une nouvelle étape de l’Alps Tour, un circuit de golf masculin qui fait office de troisième division européenne.

Ce samedi 25 mai se déroule le dernier tour du tournoi. «C’était parfait», sourit Florian, golfeur depuis cinq ans. « Nous n’avons pas l’habitude de voir ce type d’événement chez nous et cela nous permet de découvrir le territoire. » Plus loin, Robert et Annie accélèrent le pas. « Il y en a un très bon qui va débuter là. » Ce sont des habitués du parcours, ils habitent juste derrière. « On peut se promener librement, voir gratuitement des professionnels de haut niveau. C’est l’occasion de les voir ici, où nous jouons régulièrement. »


Inès et Florian, en vacances à Lacanau, sont venus admirer les joueurs européens avant de faire un tour à la plage.

JT

« Beau spectacle »

« Il y a des scores impressionnants et un beau spectacle », confirme Alexis Marchives, directeur de l’UGolf Lacanau. Au total, 144 joueurs de 16 nationalités différentes sont présents au tournoi et 47 au début du troisième tour. Tous sont des professionnels sauf quelques amateurs. « Ce sont pour la plupart des rookies [joueurs disputant leur première année dans une division, NDLR]graines d’étoile”, analyse Hervé, sociétaire du golf.


Alexis Marchives, directeur de l’UGolf Lacanau.

JT

« Cela faisait un moment que nous vérifiions la date sur le calendrier, mon mari et moi suivions les trois jours »

Sur le parcours canaulais 18 trous, on observe également des golfeurs dotés d’une grande expérience comme les Français Julien Quesne et Damien Perrier qui ont atteint l’European Tour, le circuit professionnel le plus important d’Europe.

Après une matinée plutôt calme, à 13 heures c’est l’effervescence vers le 9e trou. Une soixantaine de spectateurs suivent chaque étape du dernier match disputé par les trois premiers du classement : les Français Louis Darthenay et Antoine Auboin et l’Italien Marco Florioli. De nombreux spectateurs sont des golfeurs amateurs et observent attentivement les techniques. « Je viens de me mettre au golf et j’apprends beaucoup grâce au mimétisme », confie Charlotte, une jeune Canaulaise.


Une soixantaine de spectateurs ont suivi chaque étape de la dernière partie du tournoi.

JT

Proximité

Hélène, de Toulouse, sandwich à la main, n’en rate pas une miette. « Cela faisait un moment que nous avions marqué la date sur le calendrier, mon mari et moi suivions les trois jours. » Ce retraité qui a débuté le golf il y a quatre ans apprécie la proximité avec les joueurs. « Normalement, on les voit à la télé et maintenant nous sommes presque amis. Hier, un Néerlandais nous disait même en plaisantant qu’on aurait pu botter sa balle pour la remettre sur le green. »

Hélène, originaire de Toulouse, a suivi les journées de compétition.


Hélène, originaire de Toulouse, a suivi les journées de compétition.

JT

Un beau succès pour cette première édition qui a réuni environ 200 visiteurs par jour et des perspectives prometteuses puisque l’étape Canaul est renouvelée pour deux ans.

Podium

Le concours a été remporté par Antoine Auboin, suivi de Louis Darthenay. L’Anglais Mason Essam, l’Américain Brandon Kewalramani et le Néerlandais Vince Van Veen partage la troisième place. A l’issue des 16 étapes du circuit, les cinq premiers accèderont au Challenge Tour.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV que contient le programme du Nouveau Front Populaire pour l’Ecologie ? – .
NEXT « La laïcité est-elle contre les religions ? – .