Pourquoi l’or continue-t-il de battre des records historiques ? – .

La géopolitique et les attentes de la Fed au cœur de la hausse de l’or

L’or continue de captiver l’attention des investisseurs en battant de nouveaux sommets historiques. Lundi dernier, le prix de l’once d’or a atteint 2 450 dollars, avant de baisser légèrement à 2 350 dollars jeudi soir.. Dans le même temps, l’argent connaît également une hausse fulgurante, atteignant plus de 30 dollars l’once, un niveau jamais vu depuis 2012.

La flambée des prix de ces métaux précieux s’explique par un alignement de facteurs géopolitiques et économiques. Les tensions au Moyen-Orient, l’anticipation d’une baisse des taux d’intérêt par la Réserve fédérale américaine (Fed) et la demande soutenue des banques centrales et des consommateurs chinois sont autant de moteurs de ces hausses.

La mort du président iranien dans un accident d’hélicoptère a intensifié les inquiétudes concernant la stabilité au Moyen-Orient. Cet incident a été suivi de l’attaque d’un pétrolier en mer Rouge par un missile Houthi, augmentant encore davantage l’incertitude régionale.

De plus, les attentes de baisse des taux d’intérêt par la Fed ont été alimentées par un ralentissement de l’inflation aux États-Unis, encourageant les investisseurs à se tourner vers l’or.. Même si les analystes de Commerzbank restent sceptiques quant à l’impact des attentes de baisse des taux, ils reconnaissent que la géopolitique joue un rôle majeur dans la dynamique actuelle du marché de l’or.

Demande soutenue des banques centrales et des consommateurs chinois

En 2022 et 2023, les banques centrales ont acheté plus de 1 000 tonnes d’or, un niveau record pour cette période. Le World Gold Council souligne que cette tendance se poursuit en 2024, avec une forte demande des pays émergents cherchant à dédollariser leurs réserves.. La Chine, en particulier, a vu la part de l’or dans ses réserves dépasser 5 %.

La crise boursière et l’effondrement de l’immobilier en Chine ont également poussé les consommateurs chinois à investir massivement dans l’or, malgré la hausse des prix. Cependant, un ralentissement des importations suggère que les acheteurs commencent à ressentir les effets des prix élevés.

L’argent : un métal précieux et industriel

Contrairement à l’or, l’argent est également très apprécié pour ses applications industrielles, notamment dans la fabrication de panneaux solaires. L’offre stagnante ne parvient pas à répondre à la demande croissante, alimentée par la montée en puissance des énergies renouvelables. La Commerzbank prévoit un déficit de 6 700 tonnes pour 2024, soit le quatrième déficit consécutif.

En cas de forte hausse, les industriels pourraient chercher à substituer ce métal, comme cela s’est produit en 2011 lorsque les prix ont atteint 50 dollars l’once, entraînant une réduction drastique de l’utilisation de l’argent dans les panneaux solaires. .

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV qui est Lise Magnier, candidate dans la 4e circonscription de la Marne ? – .
NEXT Une interview vertieft die Gräben – .