les restes de l’otage français Orion Hernandez-Radoux récupérés par l’armée israélienne – Libération

les restes de l’otage français Orion Hernandez-Radoux récupérés par l’armée israélienne – Libération
les restes de l’otage français Orion Hernandez-Radoux récupérés par l’armée israélienne – Libération
Israël-Palestine, un conflit sans fin ?cas

Les corps de trois otages, détenus dans la bande de Gaza depuis l’attaque du Hamas du 7 octobre, ont été retrouvés, a annoncé l’armée israélienne ce vendredi 24 mai. L’un d’eux est un ressortissant français : Orion Hernandez-Radoux.

Les dépouilles de trois otages du Hamas, détenus dans la bande de Gaza depuis les attentats du 7 octobre, ont été retrouvées, a annoncé l’armée israélienne ce vendredi 24 mai dans un communiqué. Parmi eux se trouve le corps d’un ressortissant franco-mexicain : Orion Hernandez-Radoux.

Suite à cette annonce, Emmanuel Macron a indiqué avoir appris « avec une immense tristesse » la mort d’Orión Hernández-Radoux. « Je pense à sa famille et à ses proches. Nous sommes à leurs côtés »indique le président de la République dans un message sur « La France reste plus que jamais engagée en faveur de la libération de tous les otages. »

« Les corps des otages [Chanan] Yablonka (Israélien, ndlr), Michel Nisenbaum (Israélien-Brésilien, ndlr), et Orion Hernandez [-Radoux] (Franco-Mexicains, ndlr) ont été récupérés dans la nuit lors d’une opération conjointe. précise l’armée israélienne dans son communiqué. Elle explique également que cette opération a eu lieu avec les services de renseignement israéliens à Jabalia, au nord du territoire de la bande de Gaza.

Il assistait au festival de musique Tribe of Nova

Orion Hernandez Radoux, 32 ans, assistait au festival de musique Tribe of Nova, dans le sud d’Israël, lorsque les combattants du Hamas ont attaqué. Il se trouvait avec son amie Shani Louk, une Israélienne allemande de 22 ans qui est apparue plus tard dans une vidéo sur les réseaux sociaux, allongée face contre terre, apparemment inconsciente et à moitié nue, à l’arrière d’une camionnette dans la bande de Gaza. L’armée israélienne a annoncé le 17 mai avoir rapatrié son corps.

Avec Chanan Yablonka et Michel Nisenbaum, Orion Hernandez Radoux faisait partie des 124 personnes toujours détenues à Gaza, sur les 252 kidnappées le 7 octobre. Leurs trois corps ont été restitués à Israël. Le nombre d’otages toujours détenus s’élève désormais à 121, dont 37 morts, selon l’armée israélienne.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les marchés américains devraient augmenter, rassurés par l’inflation en mai
NEXT L’inflation mine la réussite des étudiants, constate le président de la Fédération des cégeps