voici comment s’y retrouver parmi les offres d’achats groupés qui se font concurrence

voici comment s’y retrouver parmi les offres d’achats groupés qui se font concurrence
voici comment s’y retrouver parmi les offres d’achats groupés qui se font concurrence

Comme nous l’avions annoncé, les prix de l’électricité et du gaz sont en hausse en mai. Mais une légère augmentation. Nous sommes très loin d’une épidémie. Et la tendance à la stabilité devrait se confirmer pour le mois de juin.

Mais on assiste également à une concurrence entre différentes offres d’achats groupés dans le comparateur Cwape (le régulateur wallon de l’énergie). Ces offres ont cependant un point commun : c’est le même fournisseur, Mega, qui a gagné.

Très légère augmentation

Commençons par comparer les prix hors achats groupés. Pour ce faire, nous prenons l’exemple d’un client wallon type, habitant Namur et consommant annuellement 3.500 kWh d’électricité (1.900 en heures creuses, 1.600 en heures de pointe) et 23.260 kWh de gaz. Nous comparons les produits les moins chers de mois en mois.

> Électricité. En tarifs fixes, c’est le fournisseur Octa+ qui reste le moins cher, comme en avril. Pour la consommation étudiée, on passe de 1 186 euros en avril à 1 207 euros en mai pour la facture annuelle. Une augmentation de 21 euros donc. Le contrat Luminus Basic Fix passe de 1 214 à 1 226 euros. Comme on peut le constater, en taux fixes, la hausse est légère. C’est assez équivalent sur les taux variables. Là-bas, le moins cher en avril et mai est le Basic Flex (nous ne prenons pas en compte le contrat Prepaid de Mega). On passe de 990 à 1 011 euros entre avril et mai. A noter que la différence entre un contrat fixe et un contrat variable est de près de 200 euros pour le moins cher.

> Gaz. En forfait, le moins cher du mois d’avril était Easy d’Engie, à 2 123 euros. En mai, ce contrat a grimpé à 2 209 euros, étant évincé du prix le moins cher par le Smart Fixed de Mega, à 2 201 euros. On enregistre donc une hausse annuelle de 80 euros, soit un peu moins de 4%. Rappelons que la consommation prise en compte (23 260 kWh) est assez importante. La hausse est assez équivalente en prix variables. C’est toujours le contrat Basic Flex de Luminus qui tient la corde. Il passe de 1 728 à 1 799 euros entre avril et mai. La classification entre les différents produits des fournisseurs ne change pratiquement pas. Et là aussi, on notera la grosse différence entre contrats fixes et variables : 400 euros de plus pour le fixe !

Achats groupés

Ce qui frappe en mai, c’est de voir les propositions d’achats groupés. Ils sont assez proches, ce qui est assez logique puisque le fournisseur est à chaque fois le même. Mais la concurrence reste faible et, surtout, ces achats proposent un prix moins cher que les contrats traditionnels.

Une autre caractéristique est qu’il existe des achats groupés de produits fixes et de produits variables. Concrètement, si l’on reprend l’électricité, un contrat fixe via Testachats (contrat mai 2023) coûte 1 138 euros, le contrat Mr Energie est de 1 199 euros tandis que le fixe Octa+ est de 1 207 euros. En termes variables, le moins cher est le contrat négocié par Wikipower en avril 2024 qui est le moins cher, à 997 euros, contre 1 011 pour le contrat Basic Flex de Luminus.

Pour le gaz, il existe également deux achats groupés à prix fixe et deux à prix variable. Le moins cher des fixes est celui de 2023 de Testachats, à 1 983 euros. Pour rappel, le contrat le moins cher hors achats groupés est de 2 201 euros. En termes variables, l’offre Testachats de 2023 et celle de Wikipower d’avril 2024 sont à peu près équivalentes, un peu au-dessus de 1 750 euros. Le moins cher hors achats groupés est de 1 799 euros.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT À Callac, les secours mobilisés pour un accident de train simulé