Donald Trump et les républicains se préparent à être de mauvais perdants

Donald Trump et les républicains se préparent à être de mauvais perdants
Donald Trump et les républicains se préparent à être de mauvais perdants

Publié le 24 mai 2024 à 05h08.

Dans son esprit, Donald Trump ne peut pas perdre sa revanche contre Joe Biden le 5 novembre. À moins de six mois d’une élection contestée, une quasi-certitude règne : le candidat républicain, actuellement favori du vote, ne reconnaîtra pas les résultats s’il devait s’incliner à nouveau devant son ancien adversaire. Dernière déclaration en date, Donald Trump a remis en cause sa défaite dans le Minnesota vendredi dernier, en 2020, un Etat qu’il avait perdu avec un écart de plus de 200.000 voix, bien plus que dans d’autres Etats où la marge était infime. Début mai, il avait déclaré qu’il ne voulait reconnaître les prochaines élections que si « tout était honnête ». Depuis trois ans et demi, il insiste sur le fait que les élections de 2020 ont été « truquées » malgré l’absence de preuves après des dizaines de recours en justice.

Intéressé par cet article ?

Pour profiter pleinement de notre contenu, abonnez-vous ! Jusqu’au 31 mai, profitez de près de 15 % de réduction sur l’offre annuelle !

CONSULTER LES OFFRES

Bonnes raisons de s’abonner au Temps :
  • Accès illimité à tout le contenu disponible sur le site.
  • Accès illimité à tous les contenus disponibles sur l’application mobile
  • Plan de partage de 5 articles par mois
  • Consultation de la version numérique du journal à partir de 22h la veille
  • Accès aux suppléments et à T, le magazine Temps, au format e-paper
  • Accès à un ensemble d’avantages exclusifs réservés aux abonnés

Déjà abonné ?
Ouvrir une session

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La Bourse en réserve après la réunion de la Fed, autre mesure de l’inflation américaine à suivre
NEXT Un motard grièvement blessé dans un accident avec une voiture à Pouilly-lès-Feurs