Tokyo frappée par la hausse des taux obligataires aux Etats-Unis

Tokyo frappée par la hausse des taux obligataires aux Etats-Unis
Tokyo frappée par la hausse des taux obligataires aux Etats-Unis

Tokyo (awp/afp) – La Bourse de Tokyo a ouvert en forte baisse vendredi, souffrant de la hausse des rendements obligataires américains la veille après des indicateurs montrant un rebond de l’activité économique aux Etats-Unis, que Wall Street a également mal pris.

L’indice vedette Nikkei abandonnait 1,65% à 38.459,92 points vers 00H20 GMT et l’indice plus large Topix perdait 0,95% à 2.728,63 points.

Le tableau toujours positif de l’économie américaine brossé par plusieurs indicateurs jeudi a renforcé l’hypothèse d’une poursuite d’une politique monétaire agressive de la Réserve fédérale américaine (Fed), reportant encore davantage ses baisses de taux, attendues pour des lustres par les Bourses.

Le Japon est particulièrement sensible à la hausse des taux obligataires américains car la politique monétaire japonaise reste pour l’instant très accommodante, ce qui affaiblit fortement le yen.

La faiblesse du yen a ses avantages, en gonflant artificiellement les bénéfices étrangers des entreprises japonaises, mais aussi de sérieux inconvénients : elle plombe du même coup le pouvoir d’achat des ménages, et donc la consommation intérieure.

La chute brutale de la monnaie japonaise, qui a atteint fin avril de nouveaux plus bas face au dollar depuis 1990, a probablement poussé le gouvernement japonais à intervenir à deux reprises sur le marché des changes il y a quelques semaines.

Ces interventions et leur ampleur devraient être officiellement confirmées par les données mensuelles du ministère japonais des Finances attendues en fin de semaine prochaine.

Devises et pétrole presque stables

Le cours dollar/yen était quasiment inchangé vers 00h20 GMT, un dollar s’échangeant à 156,98 yens contre 156,93 yens jeudi à 21h00 GMT.

L’euro valait 169,66 yens contre 169,72 yens la veille, et 1,0808 dollar contre 1,0815 dollar jeudi à 21H00 GMT.

Le marché pétrolier était proche de l’équilibre: le baril de WTI américain reculait d’à peine 0,05% à 76,83 dollars vers 00h10 GMT, et le baril de Brent de la mer du Nord était également quasi stable (-0,04% à 81,33 dollars).

etb/juf

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV le nageur handicapé Théo Curin remplace Cyril Féraud à la présentation du jeu
NEXT Une interview vertieft die Gräben – .