Bellamy donne un coup de gueule en direct

Bellamy donne un coup de gueule en direct
Bellamy donne un coup de gueule en direct
>>>>
Capture d’écran France 2 François-Xavier Bellamy pousse un coup de gueule en direct sur France 2 après le débat Bardella/Attal, le 23 mai 2024.

Capture d’écran France 2

François-Xavier Bellamy pousse un coup de gueule en direct sur France 2 après le débat Bardella/Attal, le 23 mai 2024.

POLITIQUE – Il n’est pas content du tout et le fait savoir. La tête de liste Les Républicains aux élections européennes François-Xavier Bellamy a poussé un coup de gueule en direct dans l’émission L’événement ce jeudi 23 mai, après la confrontation entre Gabriel Attal et Jordan Bardella.

L’eurodéputé était sur le plateau de France 2 pour réagir au débat que la chaîne venait de diffuser, mais explique qu’il « j’ai hésité à venir ». «Je crois que ce qui s’est passé est en réalité le signe d’une crise démocratique assez profonde qui se révèle dans la mise en scène à laquelle nous avons assisté. Parce que c’est une mise en scène »il tacle.

La lecture de ce contenu peut entraîner le dépôt de cookies par l’opérateur tiers qui l’héberge. Compte tenu des choix que vous avez exprimés concernant le dépôt de cookies, nous avons bloqué l’affichage de ce contenu. Si vous souhaitez y accéder, vous devez accepter la catégorie de cookies « Contenu tiers » en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Lire la vidéo

“Ce qui permet d’organiser l’affrontement entre ces deux personnes, l’un est le Premier ministre, pas même le candidat” tête de liste majoritaire Valérie Hayer, regrette François-Xavier Bellamy.

Si la journaliste Caroline Roux rappelle que les deux hommes ont expliqué les raisons de leur présence au début du débat, François-Xavier Bellamy s’en prend directement à la chaîne : « Qu’est-ce qui vous pousse à les inviter ? Intentions de vote ? Dans ce cas, je ne plaide pas pour moi, si on avait regardé les sondages, on aurait dû au moins inviter Raphaël Glucksmann. » Cette dernière arrive en troisième position dans les sondages (13,6%), juste derrière Valérie Hayer (16,1%). La liste LR arrive loin derrière et recueille 7% des intentions de vote. La liste Rassemblement National de Jordan Bardella arrive largement en tête (31,1%).

Bellamy sera présent au débat du 4 juin sur France 2

Caroline Roux revient à la charge, rappelant que François-Xavier Bellamy a répondu oui à l’invitation du 4 juin, toujours sur France 2. «Tous les candidats seront invités. Vous voyez toujours la différence. Tous les candidats seront là »souligne le vice-président des Républicains.

Et revient sur la soirée événement, qui l’a décidément beaucoup énervé : «C’est extrêmement grave. Cela nous a déjà été fait à maintes reprises. En 2017 Macron-Le Pen, en 2019 Macron-Le Pen, en 2022 Macron-Le Pen. En 2024 encore on nous dira que c’est le sujet, certes désolé mais rien ne justifie que ce soir le service public mette en scène ce débat. Rien. Ni les sondages et surtout pas la réalité du débat européen. »

Caroline Roux également agacée par ce qu’elle appelle un “événement” de la part de la tête de liste LR, demande ensuite si François-Xavier Bellamy accepte de commenter le débat, raison pour laquelle il est sur le plateau. Mais il n’abandonne pas et insiste : «Je veux essayer d’expliquer ce qui se passe. (…) La vérité c’est qu’aujourd’hui il y a plus de la moitié des Français qui ne se reconnaissent pas dans le débat auquel nous venons de (assister). Je suis venu par respect pour eux. »

Sans surprise, ce coup de gueule a été félicité par les Républicains et notamment par le patron du parti Éric Ciotti, qui a posté sur X : «Le scénario médiatique organisé du duel Macron-Le Pen est insupportable dans une démocratie comme la nôtre. François-Xavier Bellamy le dénonce remarquablement ce soir. »

La lecture de ce contenu peut entraîner le dépôt de cookies par l’opérateur tiers qui l’héberge. Compte tenu des choix que vous avez exprimés concernant le dépôt de cookies, nous avons bloqué l’affichage de ce contenu. Si vous souhaitez y accéder, vous devez accepter la catégorie de cookies « Contenu tiers » en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Lire la vidéo

Mercredi, ce dernier avait d’ailleurs écrit au régulateur de l’audiovisuel Arcom pour lui demander « d’imposer ” à France Télévisions » Traitement égal ” entre les têtes de listes européennes, selon un document consulté par l’AFP. Avant lui, le Premier secrétaire du PS Olivier Faure s’était également adressé à l’Arcom pour protester contre l’organisation de ce débat, y voyant une « problème démocratique fondamental » moins de trois semaines avant le vote.

Voir aussi sur HuffPost :

La lecture de ce contenu peut entraîner le dépôt de cookies par l’opérateur tiers qui l’héberge. Compte tenu des choix que vous avez exprimés concernant le dépôt de cookies, nous avons bloqué l’affichage de ce contenu. Si vous souhaitez y accéder, vous devez accepter la catégorie de cookies « Contenu tiers » en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Lire la vidéo

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV les premières images de la Journée Test
NEXT Au lycée des métiers de Langon, 5 apprentis reçoivent le prix Louis Ricard