En Gironde, un homme mis en examen pour avoir diffusé un message « inquiétant », « évoquant une tuerie de masse » survenue aux Etats-Unis

En Gironde, un homme mis en examen pour avoir diffusé un message « inquiétant », « évoquant une tuerie de masse » survenue aux Etats-Unis
En Gironde, un homme mis en examen pour avoir diffusé un message « inquiétant », « évoquant une tuerie de masse » survenue aux Etats-Unis

Un homme de 26 ans a été interpellé mardi près de Bordeaux, deux jours avant le passage du relais de la flamme olympique, pour avoir diffusé une « message inquiétant » sur les réseaux sociaux, a annoncé le parquet, jeudi 23 mai. Il a été mis en examen jeudi soir.

L’enquête a été ouverte le 17 mai “après un rapport de la plateforme Pharos, qui avait détecté un message inquiétant pouvant correspondre à une apologie du crime et faisant référence à la tuerie de masse survenue en Californie le 23 mai 2014”a indiqué la procureure de la République de Bordeaux, Frédérique Porterie, dans un communiqué. « En garde à vue, l’intéressé a reconnu avoir envisagé de commettre un acte, sans lieu précis, à la suite d’une agression qu’il avait subie. Aucune référence à la flamme olympique n’a été évoquée »a détaillé le magistrat.

Plus tôt dans la journée, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, avait déclaré dans un message publié sur X : « Un individu préparant une action violente lors du passage du relais de la flamme olympique à Bordeaux a été interpellé. »

L’individu, Alex G., qui réside en Gironde et n’a pas de casier judiciaire, a été mis en examen “du seul responsable d’une association de malfaiteurs” et placé sous contrôle judiciaire par le juge d’instruction, a précisé le procureur. Le parquet, qui avait requis l’ouverture d’une information judiciaire pour apologie de crime et association de malfaiteurs, ainsi que son placement en détention provisoire, a annoncé qu’il ferait appel de cette décision.

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés Paris 2024 : dans les Pyrénées, une longue étape de montagne pour la flamme olympique

Ajouter à vos sélections

Clip vidéo

Le relais de la flamme olympique est passé jeudi en Gironde entre les environs viticoles de Libourne et l’agglomération de Bordeaux, où le parcours s’est terminé place des Quinconces, en centre-ville.

Selon une Source policière, le reportage mentionnait un clip vidéo faisant référence à Elliot Rodger, auteur du massacre d’Isla Vista il y a dix ans, accompagné du mot : « Tu nous manques Elliot. » UN Revolver « gom-cogne » [pistolet non létal destiné à tirer des projectiles en caoutchouc]plusieurs téléphones portables et un ordinateur » ont été saisis par la police lors d’une perquisition au domicile du prévenu, interpellé à Eysines, commune de la métropole bordelaise.

« Selon ses proches, il est très fragile psychologiquement. Toutefois, l’expert psychiatre désigné n’a révélé aucun trouble particulier.a poursuivi le procureur, ajoutant que les premières investigations mettent en évidence son intérêt pour le mouvement Incel (contraction decélibataire involontaire (« célibat involontaire »).

Le Monde avec l’AFP

Réutiliser ce contenu
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Des membres du Congrès américain appellent la NASA à annuler le plan de réduction du budget du télescope Chandra
NEXT Une interview vertieft die Gräben – .