INFOGRAPHIE. En 2023, 1 336 noyades ont été recensées en France, dont 361 décès, voici les chiffres par région

INFOGRAPHIE. En 2023, 1 336 noyades ont été recensées en France, dont 361 décès, voici les chiffres par région
INFOGRAPHIE. En 2023, 1 336 noyades ont été recensées en France, dont 361 décès, voici les chiffres par région

EEntre le 1er juin et le 30 septembre 2023, 1 336 noyades ont été recensées en France (métropole et outre-mer), selon les données de Santé publique France. Ils ont été suivis de 361 décès (27%). Ces chiffres sont stables par rapport à 2021.

Trois pics de noyades en 2023

Les pics de noyades ont été constatés les 8-9 juillet et les 15-16 juillet, qui correspondent respectivement au premier et au deuxième week-end férié. Les conditions climatiques ont été globalement favorables à la baignade sur l’ensemble du territoire, avec notamment une période de vigilance orange canicule du 8 au 24 juillet dans le pourtour méditerranéen et en Corse.

De même, un pic a été constaté le week-end du 19-20 août, ce qui correspond à un épisode tardif de fortes chaleurs du 17 au 24 août.

30% des noyades concernaient des enfants de moins de 6 ans

En 2023, 30 % des noyades totales et 4 % des noyades suivies de décès concernaient des enfants de moins de 6 ans. Pour les adultes, ces chiffres étaient respectivement de 55 % et 92 %.

La proportion de noyades suivies de décès augmente avec l’âge : en 2023, cette proportion était de 3 % chez les moins de 6 ans et de 44 % chez les adultes.

Davantage de noyades dans les régions touristiques

Le nombre total de noyades est globalement plus élevé dans les régions du sud et côtières. En 2023, les deux tiers des noyades (66%) et la moitié des décès (56%) sont survenus dans cinq régions : Provence-Alpes-Côte d’Azur (271 noyades), Occitanie (212 noyades), Nouvelle-Aquitaine (210 noyades) et Auvergne-Rhône-Alpes (119 noyades) et Bretagne.

En 2023, les régions avec le plus de noyades suivies de décès sont la Bretagne (47 décès), la Provence-Alpes-Côte d’Azur (45 décès) et la Nouvelle-Aquitaine (45 noyades).

Ces régions – parmi les plus touristiques du pays – outre leur façade maritime pour trois d’entre elles, concentrent 60 % des piscines familiales privées françaises et un nombre important de rivières et plans d’eau.

Une proportion de décès plus élevée dans les Hauts-de-France

La proportion de décès par rapport au nombre de noyades est la plus élevée (supérieure à 40 %) dans les régions Bretagne (64 %), Hauts-de-France (48 %), Bourgogne-Franche-Comté (46 %) et Île. -de-France (41 %) alors que dans les trois régions comptant le plus grand nombre de noyades (Provence-Alpes-Côte d’Azur, Occitanie, Nouvelle-Aquitaine), cette proportion était de l’ordre de 20 %.

Dans le détail, dans les Hauts-de-France, en 2023, on comptera 50 noyades suivies de 24 décès, soit une proportion de 48 %.

Dans les Hauts-de-France, la grande majorité des noyades suivies de décès ont lieu en mer (71 %).

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Or européen pour Tual, Finot disqualifié
NEXT Carlos Alcaraz sacré à Roland-Garros pour la première fois de sa carrière ! – .