Jordan Bardella, meilleur ou pire débatteur que Marine Le Pen ? – .

Jordan Bardella, meilleur ou pire débatteur que Marine Le Pen ? – .
Jordan Bardella, meilleur ou pire débatteur que Marine Le Pen ? – .

C’est LE duel de la « relève » de la politique française avec deux hommes déjà sous le feu des projecteurs : Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement national aux élections européennes du 9 juin, affronte ce jeudi soir, sur France 2, Gabriel Attal. , le Premier ministre, qui fait campagne pour la liste de Valérie Hayer. Un débat télévisé très attendu qui n’est pas sans rappeler les joutes présidentielles entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Par deux fois, le candidat d’extrême droite a été jugé perdant. En douceur en 2017, moins nettement en 2022.

Alors, Jordan Bardella est-il capable de faire mieux que sa mère politique ? Les sondages le montrent : il ne s’en sort pas plus mal que si Marine Le Pen était tête de liste RN. Mieux : s’il était candidat du RN à la présidentielle, Jordan Bardella obtiendrait un score similaire au triple candidat à l’Elysée. Pourtant, pour le communicateur Philippe Moreau-Chevrolet, il reste bien en dessous du niveau de son mentor, même dans les débats télévisés. « Marine Le Pen a accumulé au fil des années une expérience et une bonne connaissance des dossiers. Son niveau technique est bien supérieur à celui de Jordan Bardella. »

La popularité ne détermine pas le vote

Celui qui est aujourd’hui président du RN dispose de son côté d’une grande popularité. “C’est un candidat très plastique, très attractif, vraiment populaire, mais ça ne fait pas le vote”, décrit Philippe Moreau-Chevrolet. Marine Le Pen sait gagner des voix car elle allie séduction, populisme et compétence. » Soyons clairs : le communicant ne croit pas que Jordan Berdella « perdra la face » face à Gabriel Attal jeudi soir, « mais il sera inférieur sur le fond, ce que Marine Le Pen n’aurait pas été ».

Autre inconvénient de Jordan Bardella : malgré sa popularité, il n’a pas la notoriété de Marine Le Pen. « Nous ne le connaissons pas ! Il s’agit d’une très jolie boîte noire Bardella. Avec Marine Le Pen, on ne se pose plus la question, en bien ou en mal, et ça fait une énorme différence. » Il pense juste que face à Gabriel Attal, Jordan Bardella pourra faire valoir qu’il n’est pas un héritier et qu’il est issu des quartiers populaires, ce que le président du groupe RN à l’Assemblée ne peut clairement pas faire.

Jordan Bardella, 28 ans, est toujours une bête de télévision. Il fait bien sûr partie d’une génération qui a grandi avec la télévision qui était déjà la reine incontestée. « Bien sûr, il est à l’aise sur les plateaux télé. Mais même brillant à « Touche pas à mon poste », sur BFM ou lors d’un JT – c’est-à-dire quand on est dans un monologue – ce n’est pas la même chose que dans un duel ; C’est plus dur, estime Philippe Moreau Chevrolet. C’est un rapport de force où il faut garder ses distances avec son adversaire. »

Victoire contre Hayer, mais craque

L’eurodéputé sortant a bien sûr déjà eu des duels. En 2019, il est alors une toute jeune tête de liste et affronte Nathalie Loiseau, la tête de liste macroniste. Cette année encore plus : contre Raphaël Glucksmann (PS) à la radio, ou début mai contre Valérie Hayer. Face au candidat macroniste, méconnu, inexpérimenté et mal à l’aise, Jordan Bardella était un vainqueur logique de cette confrontation organisée sur BFMTV. Mais c’est surtout grâce à un très bon début de match qu’il s’est imposé.

Au fil des deux heures d’émission, l’armure d’arrogance du candidat d’extrême droite s’est en effet un peu estompée, puisque Valérie Hayer a marqué quelques bons points. Plus surprenant encore, le macroniste a réussi à acculer Jordan Bardella sur l’immigration et sa proposition de « double frontière ». Le chef du RN n’a pas expliqué en quoi le contrôle des migrants aux frontières intérieures ne revenait pas à mettre fin à la libre circulation de tous dans l’espace Schengen.

Enfin, en dressant la liste des (lourds) pedigrees des dirigeants européens d’extrême droite avec lesquels Jordan Bardella avait posé pour une photo quelques semaines plus tôt, Valérie Hayer a enfin fait sortir son adversaire de ses gonds. Jeudi soir, face à un adversaire bien plus coriace que Valérie Hayer, mais avec plus de 30% dans les sondages, Jordan Bardella devra se méfier de sa confiance du soir, qui confine parfois à l’arrogance. Heureusement, Gabriel Attal en a aussi pas mal en stock.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV hommage à Lamine Dieng
NEXT Que faire à Lyon ce week-end ? Bons plans du 21 au 23 juin