“On m’a dit que ça s’était très bien passé” Alors que le film de ce réalisateur mythique fait débat, il n’a absolument pas lu les retours négatifs

“On m’a dit que ça s’était très bien passé” Alors que le film de ce réalisateur mythique fait débat, il n’a absolument pas lu les retours négatifs
“On m’a dit que ça s’était très bien passé” Alors que le film de ce réalisateur mythique fait débat, il n’a absolument pas lu les retours négatifs

Actualités culturelles “On m’a dit que ça s’était très bien passé” Alors que le film de ce réalisateur mythique fait débat, il n’a absolument pas lu les retours négatifs

Publié le 22/05/2024 à 16h35

Partager :

40 ans après avoir eu l’idée, Francis Ford Coppola a enfin pu la mettre en scène et la montrer aux spectateurs. Mégalopolis a été diffusé pour la première fois à Cannes il y a une semaine et malgré les retours mitigés, son réalisateur affirme ne pas avoir vu les critiques négatives.

Mégalopole à Cannes

Peu de films réalisés peuvent coller à l’expression «c’est le projet d’une vie». Or, c’est le cas pour Mégalopolele dernier long métrage réalisé par Francis Ford Coppola (Le parrain, Apocalypse maintenant…). L’idée trotte dans la tête du réalisateur à succès depuis plus de quarante ans. C’est même grâce à des films comme Jack Et Dracula qu’il a pu réunir les fonds nécessaires à la production du film. Et c’est en 2024, au Festival de Cannes, qu’il a été diffusé pour la première fois.

Un premier visionnage qui met en avant la diversité des opinions. Parfois présenté comme un chef-d’œuvre réinventant la roue du cinéma (Date limite), il est également décrit comme une curiosité sinistre et prétentieuse (BBC). Bref, Mégalopole débattu…qui ne semble pas être parvenu aux oreilles de son réalisateur. Interrogé par les médias LeWrap Concernant les critiques négatives, Francis Ford Coppola a déclaré :

Je n’ai pas trouvé ça. Est-ce ce que disent de nombreuses critiques ? Je n’ai pas lu ça. J’ai lu beaucoup de bonnes critiques, mais peut-être qu’elles ne me montrent pas les mauvaises.

Avec une analogie révélatrice, il explique qu’il est normal que certains téléspectateurs soient surpris après avoir regardé :

C’est comme aller manger chez McDonald’s et manger des cuisses de grenouilles. Les cuisses de grenouilles sont peut-être bonnes, mais vous ne vous y attendez pas. Tout ce que je sais, c’est que je suis venu ici, j’ai montré le film et on m’a dit que ça s’était très bien passé. Ou peut-être pas, je ne sais pas. Mais c’est ce qu’ils m’ont dit.

Un plus, « une qualité désirable » selon Francis Ford Coppola

Globalement donc, Mégalopole affiche un lancement mitigé pour sa première cannoise. Lors de la revue de presse, nous avons noté les interrogations de certains qui estiment qu’il faudrait voir le film plusieurs fois pour mieux l’apprécier. Chose qui n’effraie pas Francis Ford Coppola. Toujours en parlant à TheWrap, il a déclaré :

Bon, c’est bien. C’est ce qui s’est passé avec « Apocalypse Now », vous savez ? “Apocalypse Now” n’a pas été très bien accueilli à sa sortie, mais les gens vont le voir encore et encore jusqu’à aujourd’hui. Et il y a toujours quelque chose en plus. Je pense que c’est une qualité souhaitable.

S’il est donc satisfait des premiers retours positifs générés par Mégalopole, il ne semble pas inquiété par les critiques négatives de son film. Il semble confiant que son projet résistera à l’épreuve du temps et, au fil des années, les spectateurs l’apprécieront à travers de multiples visionnages. C’est du moins ce qu’il faut pour une idée travaillée depuis plus de 40 ans par l’un des plus grands réalisateurs du cinéma.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Journée douce, grande marche pour le RCV, élections législatives en cours d’organisation… Bonjour Vannes
NEXT couple avec Dutronc, fausse couche, infidélités, euthanasie, maladie… tous les secrets de l’icône d’une génération