Moscou a placé des armes dans l’espace sur la même orbite que celle d’un satellite américain, accuse Washington

Moscou a placé des armes dans l’espace sur la même orbite que celle d’un satellite américain, accuse Washington
Moscou a placé des armes dans l’espace sur la même orbite que celle d’un satellite américain, accuse Washington

Depuis plusieurs mois, les deux grandes puissances s’affrontent sur le sujet des armes déployées dans l’espace.

Les services de renseignement américains soupçonnent la Russie de se préparer à déployer des armes nucléaires dans l’espace. CNN a rapporté en février dernier que des rapports de renseignement indiquent que la Russie développe des armes nucléaires spatiales qui, lorsqu’elles exploseront, créeront une puissante impulsion électromagnétique qui pourrait désactiver les satellites en orbite autour de la Terre.

Le Kremlin a qualifié cette information de « truc » de la Maison Blanche.

En avril, la Russie a bloqué une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU visant à interdire le déploiement d’armes nucléaires dans l’espace. Lundi 20 mai, c’était au tour de Washington et de ses alliés de rejeter un texte présenté par la Russie et la Chine qui prévoyait « des mesures urgentes pour empêcher à jamais le placement d’armes dans l’espace et la menace ou le recours à la force dans l’espace. »

“La Russie a lancé un satellite sur une orbite terrestre basse que nous pensons être une arme spatiale capable d’attaquer d’autres satellites en orbite terrestre basse.», accuse ce mardi le porte-parole du ministère américain de la Défense. Il confirme ainsi les déclarations du représentant permanent adjoint des États-Unis auprès de l’ONU, Robert Wood, lors de la réunion susmentionnée du Conseil de sécurité.

Soyouz-2.1b

Selon Patrick Ryder, la Russie a lancé l’appareil le 16 mai sur la même orbite que celle d’un satellite du gouvernement américain. Ce satellite en orbite terrestre basse est capable d’attaquer d’autres satellites, affirme Washington.

Roscosmos, l’agence spatiale russe, a rapporté dans la matinée du 17 mai (le 16 aux Etats-Unis, NDLR) qu’une fusée Soyouz-2.1b transportant un vaisseau spatial avait bien été lancée depuis le cosmodrome de Plesetsk, pour le compte de l’agence spatiale russe. Ministère de la Défense, indique le média ukrainien Meduza.

Le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov, a répondu ce mercredi que la Russie agissait conformément au droit international et ne violait aucune règle. Il rappelle que Moscou avait prôné une interdiction des armes dans l’espace, mais ces initiatives ont été rejetées, notamment par les Etats-Unis.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV McIlroy, Van de Velde, Mickelson… Les 5 plus gros cracks en finale d’un Majeur
NEXT Une interview vertieft die Gräben – .