jusqu’à 37 € de l’heure !

jusqu’à 37 € de l’heure !
jusqu’à 37 € de l’heure !

Pas facile de suivre les atermoiements autour des prix du stationnement à Paris ces derniers jours. Un jour, la Mairie de Paris a tenté de rendre payant (et tranquillement) le stationnement résidentiel pour SUV hybrides et électriques. Le lendemain environ, elle a finalement décidé de le garder libre. Évidemment face au tollé que cela a suscité ! Mais rassurez-vous (ou pas), ce n’est pas fini. Car le Conseil de Paris a d’autres atouts dans son sac. Et si ce n’est pas le tarif résidentiel, ce n’est pas grave, ce sera aux automobilistes de passage de payer la facture. Et de faire face à un triplement du tarif de stationnement qui a été voté mardi 21 mai 2024 et qui entrera en vigueur à partir du 1er octobre.

Des SUV, mais pas que…

Cela fait évidemment écho au vote du 4 février, où 5,68 % des Parisiens s’étaient rendus aux urnes pour voter sur un tarif de stationnement spécifique pour les « voitures individuelles lourdes, encombrantes et polluantes ». Et de pointer très clairement du doigt les SUV. En réalité ces derniers ne seront pas les seuls visés puisque ce n’est pas la catégorie du véhicule qui déterminera son tarif de stationnement (« SUV » n’est pas mentionné sur la carte grise), mais plutôt son poids. On parle ici de voitures thermiques ou hybrides de 1,6 tonnes ou plus, ou de voitures électriques d’au moins 2 tonnes.

18 € de l’heure, au début au moins…

De plus, tous les quartiers ne seront pas touchés de la même manière par ce triplement des prix des véhicules les plus lourds. Ainsi dans les arrondissements les plus centraux, du 1er au 21, il faudra payer 18 € de l’heure pour se garer. Ou 36 € pour une petite balade de deux heures, ou une visite d’exposition. Pour les quartiers dits « périphériques », du 12 au 20, le tarif sera un peu inférieur : 12 € de l’heure. Mais attention car ces tarifs sont ceux appliqués pour deux heures. Au-delà, cela augmente avec le temps. Et se garer pendant six heures dans les quartiers centraux pourrait coûter jusqu’à 225 €… soit 37,5 € de l’heure en moyenne ! Ailleurs, c’est moins cher, mais toujours prohibitif : jusqu’à 150 €, soit 25 €/h.

Des débats houleux

Cité par Libération, David Belliard, adjoint d’Anne Hidalgo en charge de la transformation de l’espace public et de la mobilité, s’est visiblement félicité de ce triplement du tarif de stationnement : «Ce vote est une étape mais pas la fin d’un grand débat que nous devons avoir sur les véhicules trop lourds, trop encombrants et donc nocifs pour la sécurité et l’environnement.. Et d’expliquer que le prix du stationnement est le « seul levier » dont dispose la municipalité pour tenter de les dissuader de circuler en ville. De son côté, l’opposition, à droite, s’est rangée du côté des familles, à l’image de l’élue LR du 15e Inès de Raguenel, qui explique, citée par Le Parisien, « qu’utiliser une voiture familiale n’est pas un luxe qu’on traite ». nous-mêmes pour le plaisir de polluer la planète. Franck Margain, de son côté, a souligné le « remplissage des caisses » à tout prix pour tenter de couvrir la « dette abyssale » de Mairie.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV ce que l’on sait de l’Ukrainien pro-russe arrêté après s’être blessé avec un explosif
NEXT « J’ai peut-être marqué quelques points »