qui est Christine Espert, ex-candidate du Modem aux législatives de 2017, Madame l’Eau du département

qui est Christine Espert, ex-candidate du Modem aux législatives de 2017, Madame l’Eau du département
qui est Christine Espert, ex-candidate du Modem aux législatives de 2017, Madame l’Eau du département

Christine Espert collabore aux politiques publiques à l’Agence Régionale de Santé. Membre du Modem, elle était candidate aux élections législatives de 2017.

Christine Espert devient donc la Madame Eau des Pyrénées-Orientales, une position unique en France, face à la sécheresse historique qui frappe le département. Elle a été désignée par le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, qui a présenté ce mercredi 22 mai « son plan de résilience de la ressource en eau » à Canet-en-Roussillon.

Lire aussi :
Sécheresse dans les Pyrénées-Orientales : des milliards de litres d’eau réutilisables, des kilomètres de canaux rénovés… Les sept chantiers du plan résilience

En poste à l’Agence régionale de santé, Christine Espert n’est pas étrangère au paysage politique catalan. En juin 2017, elle est candidate du Modem lors des élections législatives du 2e circonscription électorale. Elle avait échoué de moins de 1000 voix face à Louis Aliot, pas encore maire RN de Perpignan. “Le département connaît une situation de crise unique en France», explique le ministre. D’où cette mission à plein temps du spécialiste dans le pays catalan. “Il s’agit à la fois d’une exception et d’une première en France, mais nous n’excluons pas de recourir à des moyens similaires ailleurs dans les années à venir compte tenu du contexte climatique.», a précisé ce mardi 21 mai Christophe Béchu. Cette « Madame Eau » sera notamment chargée de mettre en œuvre le plan de résilience prévu par le ministère de la Transition écologique. Elle soutiendra également des études relatives à la réutilisation des eaux usées de la communauté urbaine de Perpignan ou au prolongement de la canalisation du Rhône jusqu’à Perpignan.Elle sera une ressource précieuse pour le préfet et se rendra disponible pour tous les acteurs, sur tous les sujets du plan, des questions de gouvernance à la tarification, en passant par la lutte contre les fuites.», a conclu le ministre.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Panenka, sombrero, roulette… Ces gestes techniques qu’on espère voir lors de l’Euro 2024
NEXT Inondations à Angers. Un appel lancé pour recueillir des témoignages