L’Egypte aurait secrètement modifié la proposition présentée au Hamas

L’Egypte aurait secrètement modifié la proposition présentée au Hamas
L’Egypte aurait secrètement modifié la proposition présentée au Hamas

Selon plusieurs sources proches des négociations pour une trêve à Gaza et la libération des otages, les renseignements égyptiens auraient secrètement modifié les conditions du dernier accord proposé juste avant de le présenter au Hamas, tandis qu’Israël et les Etats-Unis recevaient la proposition qui avait été négociée. au Caire entre les parties.

Cela expliquerait pourquoi l’organisation terroriste a accepté une proposition qui n’était pas celle acceptée peu auparavant par l’État juif, conduisant à un imbroglio diplomatique.

Chaîne CNN, qui rapporte l’information, indique que le subterfuge a suscité une forte colère de la part du président de la CIA, William Burns, qui participait aux pourparlers. Dans un premier temps, Israël soupçonnait les États-Unis d’avoir eux-mêmes trahi les négociations en ajoutant de nouvelles clauses à l’accord présenté au Hamas. Si l’organisation terroriste a accepté la proposition modifiée qui lui a été faite, l’Etat juif l’a catégoriquement rejetée, affirmant que certains de ses aspects étaient « impensables ». Depuis lors, les parties se rejettent mutuellement la responsabilité de l’impasse dans laquelle se trouvent les négociations.

Le principal point de désaccord concerne la durée du cessez-le-feu prévu dans l’accord : le Hamas réclame une trêve de 12 semaines, au lieu des six prévues dans l’accord négocié. Une condition inacceptable pour Jérusalem, qui craint que l’organisation au pouvoir à Gaza n’en profite pour se réarmer et se réorganiser.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’Allemagne, première nation qualifiée pour les huitièmes de finale
NEXT Léon Marchand assure les qualifications, suivez les finales