réactions des participants – .

réactions des participants – .
réactions des participants – .

Par

Julie Hurisse

Publié le

22 mai 2024 à 7h00

Voir mon actualité
Suivez l’actualité de Sablé

Avec le premier jour de l’entrepreneuriat sabolien, jeudi 16 mai 2024la Mission Économique et la Communauté de Communes du Pays Sabolien ont enregistré ce que sera La Virgule, ce lieu dédié à l’économie, qui sera installé dans les locaux de l’ancienne médiathèque de Sablé-sur-Sarthe.

« Le conteneur n’est pas encore là, mais nous avons le contenu ! » », a lancé Daniel Chevalier, président de l’intercommunalité.

A la salle Madeleine-Marie, le temps d’une journée, partenaires du monde de l’emploi, chefs d’entreprises locales et porteurs de projets ont pu se rencontrer et discuter.

Pierre-Marie Gourhand, directeur de la Mission économique, pourrait avoir le sourire.

Nous sommes une centaine d’inscrits, les participants viennent de la Sarthe mais aussi de Mayenne et du Maine-et-Loire. Pour beaucoup, ils sont porteurs de projets ou microentrepreneurs.

Pierre-Marie Gourhand

Des étudiants en licence d’arts et de design du lycée voisin Elizé ont également fait le déplacement.

Sylvie Casenave Péré (Posson Packaging), Xavier Guivarch (Scetec) et Isabelle Roncin (Let’s Co_up) ont animé une table ronde sur l’entrepreneuriat responsable. ©Julie HURISSE/Les Nouvelles de Sablé

Retour

Les deux tables rondes du matin étaient consacrées à un partage d’expérience. Lors de la première, Alexandra Legmann Pelletier, de la Maison Drans, Nicolas Rue du magasin Weldom et Stéphane Berthelot, de CB Résine, sont revenus sur leur parcours de repreneur ou créateur d’entreprise.

Lors de la seconde consacrée à entrepreneuriat responsableSylvie Casenave-Péré, de Posson Packaging, Xavier Guivarch de La Scetec et Isabelle Roncin de Let’s Co_up ont mis en avant les spécificités de leurs entreprises : de la responsabilité sociétale d’entreprise pour Posson devenue une entreprise à mission, au choix de s’implanter en SCOP. pour Scetec et Let’s Co_up.

Vidéos : actuellement sur -

L’après-midi a été consacrée à des ateliers sur les formes juridiques et la recherche de financements.

«Ça m’a redonné de la motivation»

Une première édition de la journée de l’entrepreneuriat qui a séduit les participants. Adeline Bertin a récemment créé sa propre entreprise, Feuillantines Biographies.

J’ai été touché par les deux tables rondes. C’est intéressant de découvrir un esprit entrepreneurial passionnant. Cela m’a redonné de la motivation !

Adeline Bertin

Elle retient notamment les mots d’Alexandra Legmann-Pelletier : « les obstacles font partie du chemin ». «Ça fait du bien de l’entendre», confie la jeune femme. “Ça donne de l’espoir.” Elle suivra de près l’évolution de la Virgule « pour peut-être y travailler un jour ».

Virginie de Bodinat va créer son association pour monter des ateliers liés aux métiers artistiques. Elle retient également des « récits d’expériences ». « C’était intéressant de poser des questions aux entrepreneurs avant de se lancer. Cela rend l’expérience possible. » Elle décrit cette journée en un mot : « Rassurant. »

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV ses révélations sur son salaire de voix française d’Harry Potter
NEXT Incendie dans le Var : l’incendie, “réparé”, serait d'”origine accidentelle” : Actualités