Wilfried Houngbédji précise et met un terme à la polémique

Wilfried Houngbédji précise et met un terme à la polémique
Wilfried Houngbédji précise et met un terme à la polémique

Visites : 0

« Avec cette autorisation, nous montrons notre bonne foi et notre volonté de faire exécuter le contrat qui nous lie avec le Niger et la partie chinoise », a déclaré le porte-parole du gouvernement Wilfried Léandre Houngbédji, en réponse à la polémique. sur le fait que le Bénin aurait renoncé à sa volonté d’obliger le Niger à rouvrir sa frontière après avoir autorisé l’exportation de son pétrole. Il s’est exprimé dans une interview avec DW. Faisant référence aux explications du ministre chargé des mines, Samou Seidou Adambi, Wilfried Léandre Houngbédji a rappelé que cette autorisation est « temporaire et ponctuelle ». « Il s’agit justement de faciliter le chargement du premier bateau. Symboliquement, ce bateau devrait marquer la mise en service officielle des équipements produits. Ce navire était dans nos eaux. Nous l’avons autorisé parce que la partie nigérienne l’avait demandé. Par ailleurs, le président Patrice Talon n’a jamais suggéré que les relations entre les deux pays soient menées de manière informelle », a-t-il souligné. Selon lui, les parties concernées pourront résoudre d’autres questions dans le cadre de leurs échanges, en espérant que toutes les difficultés seront définitivement surmontées. « Il ne s’agit pas de contraindre le Bénin. Un accord lie le Bénin, le Niger et la partie chinoise. Les Chinois ont demandé que le comité interétatique prévu par l’accord puisse se réunir », a ajouté le porte-parole du gouvernement.

Alban TCHALLA

Voyage diplomatique : Talon entame aujourd’hui une visite d’État au Brésil Gestion de l’hygiène menstruelle dans les écoles : le FAWE Bénin mobilise les acteurs pour une meilleure prise en charge à Allada

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Macron juge les programmes des « deux blocs extrêmes » « totalement irréalistes »
NEXT Une interview vertieft die Gräben – .