Le nouvel investissement dans l’or ? Achetez un sac Kelly ou une montre Cartier

Le nouvel investissement dans l’or ? Achetez un sac Kelly ou une montre Cartier
Le nouvel investissement dans l’or ? Achetez un sac Kelly ou une montre Cartier

Vous pouvez investir dans des actions, des obligations ou même capital-investissement… mais aussi dans un sac de luxe ou une montre de haute joaillerie. Sur ce marché, les investisseurs se multiplient. Et alliez le plaisir de porter une pièce précieuse à la performance. Conseils d’un expert pour débuter.

Offrez-vous un Birkin d’Hermès ou une montre Cartier, portez-le quelques années, revendez-le et réalisez une plus-value à réinvestir… L’idée d’investir dans le luxe est si séduisante qu’elle semble promettre d’allier plaisir et bien. investissement. Vraiment ? “Toujours”, répond Osanna Orlowski, co-fondatrice du site de luxe d’occasion Collector Square, “il s’agit encore plus d’une valeur d’investissement que d’une spéculation.” Bien sûr, un bon moyen de garder son argent en sécurité, pas forcément de le faire fructifier.

Et pourtant, les valeurs de nombreuses pièces de luxe ne cessent d’augmenter. Sur le marché de l’occasion, le prix d’un sac Kelly a augmenté de 188 % en dix ans ; celui d’un Birkin de 197% en quinze ans, passant de 9 868 € en moyenne en 2018 à 14 934 € au premier trimestre 2023. Il en va de même pour les montres, notamment chez Cartier – la Panthère, vendues 4 550 € en 2005, atteintes 10 580 € en 2023.

« data-script=”https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js” >

Toujours plus désirable… donc rentable

« L’augmentation continue des nouveautés et les rééditions régulières contribuent au dynamisme du marché de l’occasion. La demande, supérieure à l’offre, devrait continuer à accroître l’attrait des pièces. Pour les clients, cela signifie des investissements sûrs et souvent rentables, mais aussi liquides : dans un marché en plein essor, nous vendons de plus en plus rapidement et facilement.

Avec un faible risque de se tromper, puisque le marché se concentre sur les pièces iconiques. Birkins et Kelly d’Hermès mais aussi des sacs Chanel (on peut privilégier les peaux exotiques, rares puisque la maison ne les produit plus) ou des éditions limitées de sacs Louis Vuitton, créés avec des artistes. «En horlogerie, on se tournera vers Rolex, Cartier, Patek Philippe», conseille Osanna Orlowski. En joaillerie, Cartier reste incontournable, suivi de Van Cleef & Arpels puis des autres maisons de la place Vendôme. On note également l’essor du vintage, avec la recherche de bijoux plus rares et plus originaux que les créations récentes des joailliers.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Journée nationale d’hommage aux « Morts pour la France » en Indochine à Sorède
NEXT « J’ai bien vu ce qui se passait, les avantages qu’avaient certaines personnes, ou plutôt les inconvénients » – .