Que retenir du débat des huit têtes de liste favorites ? – .

Que retenir du débat des huit têtes de liste favorites ? – .
Que retenir du débat des huit têtes de liste favorites ? – .

Valérie Hayer (Renaissance), Marion Maréchal (Reconquête), François-Xavier Bellamy (Les Républicains), Jordan Bardella (Rassemblement national), Manon Aubry (La France Insoumise), Marie Toussaint (Europe Ecologie-Les Verts), Léon Deffontaines (Parti Communiste français) et Raphaël Glucksmann (Parti socialiste/Place publique) se sont retrouvés dans l’émission La grande confrontation sur LCI.

La Russie, une menace pour l’Europe ?

La guerre en Ukraine a été l’un des premiers sujets débattus par les candidats. Marie Toussaint déplore que nous « continue de financer l’effort de guerre russe en achetant du gaz ». Elle explique qu’il est indispensable de ne plus importer les ressources pétrolières et minières russes. « Si la Russie gagnait la guerre, notre sécurité serait compromise. » prévient Valérie Hayer.

La suite après cette annonce

« La Russie constitue aujourd’hui une menace multidimensionnelle pour notre sécurité et notre souveraineté », déclare Jordan Bardella. Selon le président du Rassemblement national, la Russie menace concrètement les intérêts de la France.

La suite après cette annonce

Manon Aubry, quant à elle, estime qu’aucune issue militaire n’est possible à ce jour, avant d’ajouter qu’envoyer des troupes militaires en Ukraine serait une solution. « inefficace et dangereux ». « Envoyer des troupes au sol est une idée extrêmement dangereuse »corrobore François-Xavier Bellamy.

Raphaël Glucksmann, tête de liste Parti socialiste/Place publique, estime que la seule façon « Réaliser la paix, c’est montrer que Poutine sera vaincu ». Léon Deffontaines estime que la seule manière d’obtenir la paix est “le cessez-le-feu”.

La suite après cette annonce

La suite après cette annonce

Marion Maréchal note qu’il faut d’abord garantir la sécurité de la France avant de discuter « une défense européenne ».

Le voyage d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie au cœur des débats

Mardi 21 mai, Emmanuel Macron a annoncé s’envoler pour la Nouvelle-Calédonie afin d’établir une « mission de dialogue ». ” Enfin “, confie Léon Deffontaines, qui valide le déplacement du président de la République. «J’approuve cette visite»» acquiesce Marie Toussaint.

Raphaël Glucksmann se dit ” satisfait “ du voyage d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie. Il espère cependant que ce voyage sera fructueux.

Marion Maréchal, de son côté, exprime son désaccord. « Il y a eu trois référendums en Nouvelle-Calédonie et à chaque fois, ils ont dit qu’ils voulaient rester français »commente-t-elle.

La souveraineté économique de l’Europe, un des défis majeurs

La souveraineté économique est l’un des enjeux de la campagne. Après avoir examiné la situation en Nouvelle-Calédonie, David Pujadas commence Ce thème. Selon Valérie Hayer, il faut « relocaliser les secteurs stratégiques en Europe ». Léon Deffontaines est favorable à “un plan de relance” et considère que le protectionnisme n’est pas “juste un mot vide de sens”. Raphaël Glucksmann rejoint le candidat communiste sur Ce dossier.

Le rôle de la Chine a également été abordé lors du débat sur la Grande Confrontation. François-Xavier Bellamy accuse le Parlement européen d’avoir soutenu une « une décroissance au profit de la Chine ». Notamment concernant les médicaments. Marie Toussaint plaide pour l’instauration « d’un service public européen du médicament pour les médicaments génériques essentiels ».

L’eurodéputée Manon Aubry souhaite la mise en place de barrières douanières qui varient en fonction de la distance parcourue, du coût environnemental et du dumping social. « A l’inverse, nous investissons pour sauver nos entreprises en France » plaide-t-elle.

Jordan Bardella, de son côté, évoque le coût de l’énergie, qu’il juge élevé pour répondre « aux besoins de réindustrialisation du pays ». Il pointe également du doigt les règles de concurrence obsolètes dans la guerre économique menée par les « grandes puissances émergentes » comme la Chine.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Faut-il tenter les contrats d’achats groupés ? – .
NEXT malgré son exclusion, Eric Ciotti entre au siège du parti et annonce avoir intenté une action en justice