La Russie mène des exercices sur l’utilisation des armes nucléaires, ce que nous savons

La Russie mène des exercices sur l’utilisation des armes nucléaires, ce que nous savons
La Russie mène des exercices sur l’utilisation des armes nucléaires, ce que nous savons
>>>>
DOCUMENT / AFP Missiles nucléaires tactiques, photo fournie par le ministère russe de la Défense le 21 mai 2024.

DOCUMENT / AFP

Missiles nucléaires tactiques, photo fournie par le ministère russe de la Défense le 21 mai 2024.

GUERRE EN UKRAINE – Une réponse à ” menace “ Occidental. L’armée russe a annoncé ce mardi 21 mai avoir commencé des exercices militaires près de l’Ukraine sur l’usage d’armes nucléaires tactiques, ordonnés début mai par le président Vladimir Poutine.

“La première étape des exercices (…) sur la préparation et l’utilisation d’armes nucléaires non stratégiques a commencé”, a déclaré le ministère russe de la Défense dans un communiqué. Il a précisé que ces manœuvres se déroulent dans la Région militaire Sud, basée à proximité de l’Ukraine et qui couvre des régions ukrainiennes dont Moscou revendique l’annexion.

Selon le ministère, durant cette étape, les soldats russes s’entraînent à charger “munitions spéciales” dans les batteries de missiles Iskander, mais aussi pour les déplacer « de manière dissimulée » sur les zones de tir. Ces exercices impliquent également l’aviation et les missiles hypersoniques Kinjal, selon le ministère russe de la Défense.

Protéger la Russie

« L’exercice en cours vise à maintenir l’état de préparation du personnel et des équipements (…) à l’utilisation d’armes nucléaires non stratégiques pour répondre et garantir l’intégrité territoriale et la souveraineté de l’État russe en réponse (…) aux menaces de certains responsables occidentaux »a précisé le ministère.

Il a diffusé, sans donner plus de précisions sur le lieu de ces exercices, des images montrant deux systèmes Iskander déployés sur un terrain et des militaires travaillant sur un aérodrome autour d’un bombardier.

L’arme nucléaire tactique, dont la charge explosive est plus petite que l’arme nucléaire stratégique, est théoriquement destinée à détruire des cibles sur le champ de bataille et peut être tirée depuis des véhicules, des pièces d’artillerie, des navires ou des avions.

Armes nucléaires tactiques en Biélorussie

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné la tenue de ces exercices début mai en réponse, selon le Kremlin, aux menaces occidentales, notamment à la possibilité évoquée par le président français Emmanuel Macron d’envoyer des troupes en Ukraine.

Depuis le début du conflit en Ukraine en février 2022, le président souffle le chaud et le froid sur un éventuel recours à l’arme nucléaire. La Russie a déployé des armes nucléaires tactiques à l’été 2023 en Biélorussie, son plus proche allié, qui a également annoncé en mai un exercice synchronisé avec Moscou pour vérifier ses lanceurs d’armes nucléaires tactiques.

La doctrine nucléaire russe prévoit des recours « strictement défensif » avec des armes atomiques, en cas d’attaque contre la Russie avec des armes de destruction massive ou en cas d’agression avec des armes conventionnelles « menaçant l’existence même de l’État ».

Voir aussi sur HuffPost :

La lecture de ce contenu peut entraîner le dépôt de cookies par l’opérateur tiers qui l’héberge. Compte tenu des choix que vous avez exprimés concernant le dépôt de cookies, nous avons bloqué l’affichage de ce contenu. Si vous souhaitez y accéder, vous devez accepter la catégorie de cookies « Contenu tiers » en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Lire la vidéo

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Donald Trump tient une réunion dans une ville du Wisconsin où ses promesses de création d’emplois n’ont pas été tenues
NEXT la scène finale avec les obus ? C’est plus que crédible ! – Actualités cinéma – .