la choquante minute de silence observée pour le président iranien

la choquante minute de silence observée pour le président iranien
la choquante minute de silence observée pour le président iranien

En 1953, à la mort de Staline, l’Assemblée nationale observe une minute de silence à la demande de son président, Édouard Herriot, un radical de gauche qui niait l’Holodomor, la famine organisée par le tyran russe qui a coûté la vie à des millions de personnes. des Ukrainiens. 70 ans après, le Conseil de sécurité de l’ONU vient d’observer une minute de silence pour le président iranien surnommé dans son pays “le boucher de Téhéran”.

La suite après cette annonce

Charles Michel, président du Conseil européen, a exprimé les condoléances de l’Union : « L’UE exprime ses sincères condoléances pour le décès du président Raïssi et du ministre des Affaires étrangères Abdollahian, ainsi que d’autres membres de leur délégation et de leur équipage, dans un accident d’hélicoptère. Nos pensées vont aux familles. »

La France n’a pas parlé de sincères condoléances mais le message de Stéphane Séjourné peut aussi susciter des interrogations : « La France présente ses condoléances à la République islamique d’Iran après le décès du président Ebrahim Raïssi, du ministre des Affaires étrangères Hossein Amir Abdollahian et des personnes qui les accompagnaient. Elle adresse également ses pensées aux familles des victimes de cet accident. »

Les pensées du ministre auraient dû aller aux victimes du régime des mollahs et au président iranien, favori pour devenir le guide suprême, le véritable homme fort de l’Iran. Des centaines de pendaisons se succèdent dans un pays qui a décidé d’instaurer un règne de terreur. Plus de 600 en 2023. Dix femmes ont été pendues ces cinq derniers mois. Le mouvement de protestation « Femmes, Vie, Liberté » a été réprimé dans le sang, un mouvement de femmes et de jeunes iraniens lancé après la mort de Masha Amini, une jeune femme de 22 ans torturée et tuée par la police iranienne parce qu’elle portait de mauvais vêtements. le voile.

La terreur s’est abattue sur tous ceux qui soutenaient ce mouvement, à l’image du rappeur Toomaj, lui aussi condamné à mort par pendaison à une grue. Il attend dans sa prison un miracle. Au fil des années, en tant que procureur, Raïssi a supervisé des centaines et des centaines d’exécutions d’opposants politiques au régime. En Iran, certains courageux saluent la mort du président. Le Figaro consacre un article à ces Iraniens qui célèbrent la mort de leur président en risquant leur vie.

La suite après cette annonce

Un journaliste sur place raconte que les Iraniens se félicitent lorsqu’ils se rencontrent dans une entreprise au lieu de présenter leurs condoléances. Dans certains quartiers de Téhéran, des feux d’artifice ont même illuminé le ciel après l’annonce de l’accident d’hélicoptère. Pendant ce temps, l’ONU observe une minute de silence. L’Union européenne qui présente ses sincères condoléances et la France qui pense à la famille du président iranien.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une mère jugée pour meurtre dit que ses « filles sont toujours en vie »
NEXT La Chine menace de mort le dur séparatiste taïwanais