Trump sur les marches ? Un cauchemar américain

C’est l’histoire d’un gars qui voulait devenir milliardaire et qui le devient. En dressant le portrait monstrueux d’un jeune Trump, le cinéaste dano-iranien Ali Abbasi dénonce un système et son fonctionnement.


Article réservé aux abonnés




Journaliste au service de la Culture

Par Fabienne Bradfer

Publié le 21/05/2024 à 19h07
Temps de lecture : 2 minutes

ÔUne certitude : la société de médias de Donald Trump, qui vient de lancer un service de streaming vidéo, ne le fera pas. L’apprenti dans ses offres. Est-ce parce que l’acteur américano-roumain Sebastian Stan qui l’incarne dans sa jeunesse, dans les années 70, n’a pas les mèches orange ? Ou est-ce parce qu’on le voit se faire liposuccion de son excès de graisse abdominale, subir une chirurgie esthétique pour cacher une calvitie naissante, violer sa femme sur le marbre coûteux de leur maison, s’enivrer d’amphétamines, être gêné par rapport à son père…



Cet article est réservé aux abonnés

Accédez aux informations nationales et internationales vérifiées et décryptées
1€/semaine pendant 4 semaines (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • Accès illimité à tous les articles éditoriaux, fichiers et rapports
  • Le journal en version numérique (PDF)
  • Confort de lecture avec publicité limitée
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une baisse continue indique des objectifs inférieurs à venir
NEXT Une interview vertieft die Gräben – .