Les Cubesats de la NASA révéleront le secret des pôles terrestres

Les Cubesats de la NASA révéleront le secret des pôles terrestres
Les Cubesats de la NASA révéleront le secret des pôles terrestres

La NASA se prépare à lancer une paire de satellites PREFIRE dans l’espace. Leur tâche sera d’étudier les régions circumpolaires de la Terre dans le spectre infrarouge. Cela devrait révéler le mystère de la façon dont l’atmosphère de ces zones perd de la chaleur.

PRÉFÉREZ les cubesats. Source : NASA/JPL-Caltech

Lancement des satellites PREFIRE

La NASA se prépare à lancer dans l’espace deux satellites Polar Radiant Energy in the Far-Infrared Experiment (PREFIRE). Le premier d’entre eux devrait être lancé le 22 mai sur une fusée de la société néo-zélandaise Rocket Lab Electron. Le second s’envolera dans l’espace quelques jours plus tard.

Ce sont des véhicules assez petits qui appartiennent à la classe des cubesats. Chacun d’eux a à peu près la taille d’une miche de pain. Malgré cela, chacun d’eux sera équipé d’une caméra fonctionnant dans la partie infrarouge de la gamme. Les scientifiques s’intéressent particulièrement à la possibilité de détecter un rayonnement à une longueur d’onde de 15 microns.

Les satellites seront lancés sur des orbites avec une forte inclinaison par rapport à l’équateur. Ils tenteront de percer les secrets de l’atmosphère terrestre au-dessus des pôles de notre planète. Les Cubesats tenteront d’estimer la quantité d’énergie que la Terre perd à travers ces zones.

Que vont essayer de comprendre les cubesats ?

La mission du vaisseau spatial PREFIRE est considérée comme universelle. Autrement dit, les données qu’ils collectent seront utilisées simultanément dans plusieurs études dans divers domaines. Cependant, le principal problème reste le rayonnement énergétique de l’atmosphère.

Ces dernières années, les pôles de la Terre se sont de plus en plus réchauffés. Cela conduit au changement climatique. Et c’est une évaluation de la quantité d’émissions de ces zones dans l’espace qui aidera à comprendre l’ampleur de ce processus, et les spectrographes présents à bord des appareils nous permettront de comprendre quel rôle joue le changement dans la composition chimique de l’atmosphère. tout ça.

Les scientifiques espèrent utiliser les données que recevront les cubesats PREFIRE pour améliorer leurs modèles climatiques. On espère notamment savoir comment le niveau de la mer évoluera à l’avenir.

D’après www.space.com

Suivez-nous sur Twitter pour obtenir les nouvelles spatiales les plus intéressantes à temps
https://twitter.com/ust_magazine

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les boulangers disent observer le « No Comment »
NEXT Marion Maréchal, en désaccord avec Éric Zemmour, appelle à soutenir les candidats du RN – alliance Ciotti