Celles-Verrines largement battue par Saint-Palais pour l’avant-dernière journée

Celles-Verrines largement battue par Saint-Palais pour l’avant-dernière journée
Celles-Verrines largement battue par Saint-Palais pour l’avant-dernière journée

Celles-Verrines : 0
Saint-Palais : 4

Dans cette avant-dernière journée de Régionale 3, sans réel enjeu pour les deux adversaires, la logique a été respectée. Saint-Palais, deuxième du classement, s’est facilement imposé sur la pelouse de Celles-Verrines samedi.

Les Saint-Palaisiens ne pouvaient plus espérer une remontée après que Jarnac ait assuré la première place. Les Cellois se sont présentés avec les appuis en poche. A domicile, ils ont été rapidement débordés, ne laissant que peu de place au suspense.

La lutte des Cellois au premier acte

Faveau, au cœur de toutes les occasions des visiteurs, était à l’origine du premier but de Saint-Palais. Il déborde de son couloir droit opposé, centre à ras de terre au premier poteau. Machefert avait lu le mouvement de son partenaire pour couper au premier poteau et battre Bouchet à bout portant (0-1, 17e).e).

Saint-Palais augmentait son avance avant de rentrer aux vestiaires. Suite à la chute d’un coup franc mal renvoyé de Brault, Faveau concluait d’un tir qui finissait dans le petit filet et portait le score à 2-0 (38e). En difficulté dans ce premier acte, les Cellois n’ont jamais su trouver le cadre pour inquiéter Bonnet.

Le score aurait pu être plus lourd

Au retour des vestiaires, les joueurs d’Adrien Guilloteau se créaient de belles occasions mais se heurtaient à un Bonnet impassible. Ils ont failli réduire l’écart grâce à quoi Berger a été le premier à reprendre un centre de Prieur mais a perdu son face-à-face (48e).e). Beauchamp a servi Boinot à la 60e mais il a raté sa balle à pointes que Bonnet a saisie facilement.

Saint-Palais faisait le break sur une relance manquée de Prieur. Machefert a bien suivi le mouvement. A l’entrée de la surface, il croise sa frappe pour placer le ballon dans le petit filet et inscrit un doublé (0-3, 51ee). Faveau a aussi eu son doublé. A la réception d’un centre de Pillorger, il se débarrasse du marquage sur son contrôle et conclut d’une frappe pure (0-4, 68ee). Le capitaine de Saint-Palais ferme ainsi le score qui aurait pu être bien plus lourd si les visiteurs avaient été plus individualistes avec leurs occasions franches.

La feuille

Mi-temps: 0-2.
Objectifs : Machefert (17e51e), Faveau (38e68e).
Avertissements: à Celles-Verrines, Beauchamp (67e) ; à Saint-Palais, Capraro (67e).

Chaud

Adrien Guilloteau (entraîneur de Celles-Verrines) : «C’était le dernier match (maison), on avait envie de bien finir, de faire des choses, ce n’est pas ce qu’on a démontré aujourd’hui. Ils sont devant (dans le classement). Quand ils sont dans la surface, ils marquent. Nous en avons un ou deux sans conclure. On n’a pas forcément commencé ni fini le match, on a perdu. On a un changement d’entraîneur l’année prochaine, on a du mal à finir les matches, à cela s’ajoutent les objectifs des équipes réserves. Ces matchs de fin de saison sont toujours compliqués, reste à bien finir la saison à Angoulême Basseau maintenant. »

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV quand l’inflation baisse, le BTC explose ! – .
NEXT Une interview vertieft die Gräben – .