un retrait sur le Rocher pour conclure une saison ratée

un retrait sur le Rocher pour conclure une saison ratée
un retrait sur le Rocher pour conclure une saison ratée

Que dire après cette dernière rencontre de la saison catastrophique du FC Nantes. “Vu notre saison, nous n’avons pas intérêt à y aller en touristea prévenu Antoine Kombouaré. Ce serait très dommage de revenir avec une lourde défaite.« Ses craintes se sont avérées exactes. Mené dès la 6e minute, comme l’an dernier au stade Louis-II, les Canaris se sont effondrés ce dimanche (4-0). Pire, ils n’ont jamais manifesté un semblant de sentiment de révolte, se contentant d’endurer les vagues monégasques qui ont submergé la Maison Jaune. Le match n’avait pas commencé depuis 25 minutes quand Antoine Kombouaré et ses ouailles accusaient un retard de trois buts. En cause, un penalty bêtement concédé par Nicolas Pallois, une défense dans la rue, un milieu inexistant et un gardien, Alban Lafont, qui n’a jamais pesé.

Avenuec cette dix-neuvième défaite de la saison, le FC Nantes conclut une saison record, dans le mauvais sens du terme. De 10 défaites de suite à la Beaujoire à une pitoyable élimination en Coupe de France, le travail est désormais immense. Le branle-bas semble même nécessaire dans un effectif à bout de souffle et en fin de cycle. Pour ne pas revivre des soirées mornes comme en Principauté ce dimanche, pour ne pas accumuler les déceptions à domicile, pour ne pas sombrer en Ligue 2, tout simplement. Car à l’heure du bilan, les Jaunes ne doivent leur salut qu’à une adversité encore plus faible. Et ils ne méritent certainement pas leurs supporters, qui étaient encore une centaine à avoir traversé la France pour espérer un ultime sursaut d’orgueil.

chargement

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV un ticket Courbon-Tokhi de gauche pour reprendre la circonscription 1 à Renaissance
NEXT Une interview vertieft die Gräben – .