enquête et actions urgentes demandées

enquête et actions urgentes demandées
enquête et actions urgentes demandées

Le collectif « N7eb N3ich (On aime vivre)… Stop Pollution » a demandé, dans un communiqué rendu public samedi, au ministère public d’ouvrir une enquête pour déterminer les circonstances et les responsabilités d’une fuite de gaz constatée dans la zone industrielle de Gabès.

Cet incident a provoqué des cas d’évanouissement et d’étouffement parmi 15 étudiants du collège Ibn Rochd de Ghannouch (gouvernorat de Gabès).

Le mouvement a demandé à la direction régionale de la santé d’informer l’opinion publique sur l’état de santé des personnes touchées par cet incident et de surveiller leur état, en tenant compte des dangers de ces gaz sur la santé. .

Le collectif a également appelé les autorités concernées à mettre en œuvre les décisions prises précédemment, notamment la décision du 29 juin 2017 relative au démantèlement des unités industrielles du Groupe chimique tunisien (GCT), et à mettre un terme à la politique de promesses et retards adoptés dans le traitement de cette question importante.

A cet effet, le collectif a encouragé la société civile de Gabès à coordonner ses actions pour déterminer les prochains mouvements de protestation nécessaires afin de mettre fin aux « crimes environnementaux commis contre la région » et à exiger le démantèlement immédiat des unités industrielles du GCT.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Perspectives pour un éventuel deuxième mandat présidentiel de Trump Par Investing.com
NEXT Une interview vertieft die Gräben – .