La légende madrilène fait une grande annonce

La légende madrilène fait une grande annonce
La légende madrilène fait une grande annonce

L’arrivée de Le français Kylian Mbappé dans les rangs du club merengue se précise de jour en jour. Après avoir créé tout un cinéma autour de ce transfert, les points sur I et les barres sur T sont en fin d’être fixés, car ce dernier n’enchaînera plus avec son hôte, le club du Paris Saint-Germain.

Dans les rangs des fanatiques du club blanc d’Espagne, de nombreuses langues se délient, notamment sur le numéro, le poste, les compositions probables ou encore les responsabilités qui seront affectées à son arrivée.

D’autres encore y voient, dans le choix de Mbappé de rejoindre les rangs du président Florentino Pérez, comme une aubaine pour toucher le Saint Graal du football qu’est le Ballon d’Or.

Parmi ceux-ci, Aitor Karanka, légende du club espagnol qui a joué de 1997 à 2002, s’est exprimé sur le sort du capitaine des Bleus.

« Je ne sais pas si c’est ce dont il a besoin, mais c’est ce que je ferais pour n’importe quelle équipe du monde.

De plus, s’il vient au Real Madrid, il sera éligible au Ballon d’Or, si possible, encore plus qu’aujourd’hui.

Selon moi, il est actuellement le meilleur joueur du monde et il apporterait autre chose à l’équipe. a déclaré aux micros du média espagnol Marca.

Fin d’un voyage

La Ligue 1 ainsi que les supporters du PSG n’auront plus le plaisir de voir les foulées du jeune homme de 26 ans, Kylian Mbappé.

Le 12 mai 2024, Mbappé disputait son 246ème et dernier match sous les couleurs de son club (défaite 3 buts à 1 contre Toulouse), où il a passé environ 7 ans de sa carrière.

Malgré ses multiples records, ceux-ci n’étaient pas suffisants pour lui permettre de remporter le Ballon d’Or ou un titre en Ligue des Champions.

Retrouvez toutes les dernières nouveautés sur notre compte TikTok.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Journée de la Gastronomie Durable : 19 juin 2024
NEXT deux touristes français portés disparus en pleine canicule, ce que l’on sait