« Emilia Perez » propulse Jacques Audiard favori pour une 2e Palme d’Or à Cannes 2024

L’œuvre cinématographique « Emilia Perez » a bénéficié d’un accueil très enthousiaste lors de sa projection à Cannes, positionnant ainsi Jacques Audiard comme l’un des candidats de choix pour la compétition.

Après avoir reçu la Palme d’or pour son film « Dheepan » en 2015, Jacques Audiard pourrait être sacré une seconde fois grâce à « Emilia Perez », et ainsi entrer dans le cercle restreint des doubles lauréats du prix suprême du cinéma international.

Le Festival de Cannes est friand de comédies musicales. En 1967, le jury décerne son Grand Prix aux « Demoiselles de Rochefort » de Jacques Demy (la Palme d’or n’existait pas encore) puis, en 2000, il décerne la Palme d’or à « Danseuse dans le noir ». de Lars von Trier. “Emilia Perez”, avec Zoé Saldana (Avatar) et sur une musique de Clément Ducol et Camille, a toutes ses chances d’entrer dans ce palmarès.

Jacques Audiard a été acclamé au Festival de Cannes pour ce qui est considéré par beaucoup comme un thriller musical. Il est l’architecte d’un scénario aussi violent que touchant, où le monde obscur de la pègre parisienne et la souffrance personnelle du héros sont transcendées et apaisées par la musique, les chansons et leurs paroles.

Rita (Zoe Saldana), une avocate expérimentée travaillant pour un cabinet spécialisé dans le blanchiment d’argent, aspire à trouver une vraie justice. C’est pourquoi elle décide de soutenir Manitas, le chef d’un important cartel parisien, dans son combat pour quitter le monde du haschich. Ce dernier a un plan pour se débarrasser de son ancienne vie : révéler la femme qu’il a toujours su qu’il était, et faire croire à la mort de l’homme qu’il était jusque-là.

« Emilia Perez », le nom choisi par Manitas après sa transformation et qui donne également son titre au film, semble touchée par une magie particulière. Grâce à l’aide de la comédie musicale, Jacques Audiard met en scène avec brio des séquences complètes et propose un montage qui rythme son récit de manière équilibrée. Les chansons et leurs paroles ne sont pas des éléments d’action, ils sont plutôt le miroir des sentiments intérieurs des personnages.

Le film « Emilia Perez » séduit non seulement par son histoire captivante et son jeu d’acteur impeccable, mais aussi par sa mise en scène. Cette dernière, proche de la chorégraphie, offre un rythme entraînant qui permet un lyrisme universaliste, mais sans sentimentalité excessive. Audiard met l’accent sur l’empathie pour son personnage, ses tourments intérieurs et la rédemption qu’il obtient. Cette harmonie porte un film qui, même si le festival n’en est qu’à la moitié, est déjà un sérieux prétendant à la Palme ou au Prix de la mise en scène. Mais la concurrence est déjà forte.

Genre: Drame / Comédie musicale
Directeur : Jacques Audiard
Acteurs: Zoe Saldana, Karla Sofía Gascón, Selena Gomez, Édgar Ramírez, Stéphane Ly-Cuong, James Gerard
Pays : France / Mexique / États-Unis
Durée : 2h10
Sortie : 28 août 2024
Distributeur :Pathé
Résumé :Rita, avocate surqualifiée et surexploitée, met ses compétences au service d’un grand cabinet qui préfère blanchir les criminels plutôt que de servir la justice. Mais une lueur d’espoir apparaît lorsqu’elle a l’opportunité d’aider le chef du cartel Manitas à mettre la clé sous la porte et à réaliser le projet qu’il a longtemps gardé secret : devenir enfin la femme qu’il a toujours voulu être.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Castelginest. Un vide-grenier pour « lutter contre l’inflation »
NEXT Une interview vertieft die Gräben – .