« On est loin d’un retour à l’apaisement » prévient le maire de Nouméa

Un homme a été tué samedi en Nouvelle-Calédonie dans un échange de coups de feu au niveau d’un barrage, portant à six le nombre de morts depuis le début des émeutes provoquées par une réforme électorale qui a provoqué la colère des indépendantistes. Le général Nicolas Matthéos, commandant de la gendarmerie en Nouvelle-Calédonie, a confirmé à l’AFP “un mort et deux blessés à Kaala-Gomen”, commune de la province Nord. Les faits se sont produits à 14h30 (5h30 à Paris), selon deux sources proches du dossier.

Selon l’un d’eux, des coups de feu auraient été échangés lorsque deux Caldoches (Calédoniens d’origine européenne) d’une même famille voulaient franchir un barrage érigé par des émeutiers : le père est mort, son fils a été blessé, ainsi qu’un Kanak (Calédonien d’origine mélanésienne). origine). Il s’agit du premier décès lors d’événements survenus en dehors de l’agglomération de Nouméa, la « capitale » calédonienne, où se concentraient jusqu’alors les émeutes à dimension essentiellement urbaine.

Depuis le début de la semaine, les violences insurrectionnelles en Nouvelle-Calédonie, les plus graves survenues dans ce territoire du Pacifique sud depuis les années 1980, ont fait six morts, dont deux gendarmes et quatre civils (trois Kanaks et un Caldoche), et des centaines de personnes. de blessés, selon les autorités. L’arrivée de 1 000 renforts vendredi, en plus des 1 700 déjà déployés, a montré la détermination des autorités françaises à reprendre le contrôle de la situation.

12h24

« Les touristes les plus malchanceux du monde »

La fermeture de l’aéroport de Nouméa en Nouvelle-Calédonie, au moins jusqu’au mardi 21 mai, a pour conséquence de bloquer les touristes en vacances sur l’archipel.

Lire aussi :
Nouvelle-Calédonie : « Nous sommes les touristes les plus malchanceux du monde »… de nombreux vacanciers bloqués à Nouméa

11h25

Yaël Braun-Pivet souhaite le report du Congrès

La présidente de l’Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet et plusieurs parlementaires ont demandé vendredi lors d’une réunion à Matignon sur la Nouvelle-Calédonie une mission de dialogue et le report de la convocation du Congrès conjugué au retour à l’ordre, selon plusieurs sources parlementaires. Le Congrès, réunissant députés et sénateurs, doit valider « avant fin juin » selon Emmanuel Macron, une réforme électorale contestée par les indépendantistes, à l’origine d’une flambée de violences sur l’archipel.

10h58

TikTok « constitue une ingérence directe dans les affaires intérieures de la France »

“La Chine attend que la Nouvelle-Calédonie tombe entre ses mains comme un fruit mûr”, a déclaré ce samedi matin le sénateur Claude Malhuret, rapporteur d’une commission d’enquête sur le réseau social TikTok. Selon lui, le réseau social “est en train d’exacerber les émeutes, ce qui constitue une ingérence directe dans les affaires intérieures de la France”. Claude Malhuret est membre du parti Horizons d’Edouard Philippe, l’ancien Premier ministre.

10h38

Sonia Lagarde, maire de Nouméa : « Je ne sais pas comment on va reconstruire »

La maire de Nouméa, Sonia Lagarde, qui a témoigné ce matin sur BFTMV, a fait part de ses vives inquiétudes. « Les dégâts sont infinis », a-t-elle déclaré. « Je ne peux pas les chiffrer, de nombreuses structures municipales ont brûlé. Médiathèques, écoles… Je ne sais pas comment on va reconstruire et payer tout ça.» Elle poursuit : “Il est grand temps que cela s’arrête.” Et de conclure : « On est loin d’un retour au calme. Les deux dernières nuits, on peut dire qu’elles ont été plus calmes, par contre les journées se ressemblent, avec leur lot d’incendies ».

ud83dudcac « Nous n’avons pas d’autre solution que de ramener le calme »

Sonia Lagarde, maire de Nouméa, fait le point sur la situation en Nouvelle-Calédonie pic.twitter.com/0bmIfZnLAS

-BFMTV (@BFMTV) https://twitter.com/BFMTV/status/1791745936609210412?ref_src=twsrc%5Etfw

10h04

Le passage de la flamme olympique annulé en Nouvelle-Calédonie

La flamme olympique ne passera pas par la Nouvelle-Calédonie le 11 juin comme prévu. Cette décision a été prise par le gouvernement suite aux émeutes qui ont secoué l’archipel. Des relais en VTT, à cheval et en canoë étaient prévus, devant une haie d’honneur géante qui devait précéder l’allumage de la vasque. C’est la première fois que la flamme olympique passe par la Nouvelle-Calédonie.

09h29.

Qui sont les 6 morts dans les émeutes en Nouvelle-Calédonie ?

Un homme est mort ce matin lors d’un échange de coups de feu sur un barrage du nord de la Nouvelle-Calédonie. La victime est un Caldoche, un Européen originaire de Nouvelle-Calédonie. Les cinq autres victimes à déplorer depuis le début des émeutes lundi 13 mai sont : deux gendarmes et trois Kanaks (d’origine indigène mélanésienne). Des centaines de blessés ont été recensés, selon les autorités de l’archipel.

09h19.

La France est-elle dépassée par ses territoires d’outre-mer ?

09h00.

L’interdiction de TikTok en Nouvelle-Calédonie contestée devant les tribunaux de France métropolitaine

Dans toute la Nouvelle-Calédonie, le réseau social TikTok, utilisé par les émeutiers, est interdit jusqu’à nouvel ordre. La Ligue des droits de l’Homme (LDH) et l’association La Quadrature du Net ont annoncé avoir demandé au Conseil d’Etat la suspension de ce blocus.

08h50.

Eric Dupond-Moretti appelle à la plus grande fermeté

Le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti a publié vendredi une circulaire demandant au parquet “la plus grande fermeté contre les auteurs des exactions”. Il a également indiqué qu’il envisageait de transférer les “criminels” arrêtés vers la France métropolitaine “afin qu’il n’y ait pas de contamination (…) des esprits les plus fragiles” et pour “assurer la sécurité au sein des établissements pénitentiaires”. Le procureur de Nouméa a accusé « ceux qui tiraient les ficelles, ceux qui utilisaient certains jeunes dans une spirale de radicalisation violente ». Depuis dimanche, 163 personnes ont été placées en garde à vue, dont 26 ont été déférées à la justice, selon le parquet.

08h45.

Couvre-feu maintenu jusqu’à nouvel ordre

Le couvre-feu décrété à partir de mardi, entre 18h00 et 6h00 heure locale (9h00-21h00 à Paris), reste en vigueur jusqu’à nouvel ordre.

08h42.

“Je ne reconnais plus le pays dans lequel j’ai grandi”

Né-Calédonien, Mathieu Maggiore (actuellement en stage à Agen) croupit chaque jour face à des informations chaque jour plus dramatiques. Sur son île en insurrection, que devient sa famille ?

Lire aussi :
Mathieu à Agen, si loin de sa Nouvelle-Calédonie : « Je ne reconnais plus le pays dans lequel j’ai grandi… »

08h41.

La situation sanitaire se détériore

Un responsable de l’hôpital de Nouméa, Thierry de Greslan, s’alarme de la dégradation de la situation sanitaire au Caillou. “Trois ou quatre personnes sont mortes hier (jeudi) faute d’accès aux soins”, notamment en raison de barrages routiers érigés dans la ville, a-t-il indiqué vendredi. L’Établissement français du sang (EFS) a annoncé la livraison de produits sanguins pour répondre à une situation « critique ».

08h38.

Longues files d’attente devant les magasins

Devant les rares magasins de Nouméa qui n’ont pas été ravagés par les flammes ni pillés, les files d’attente restent très longues ce samedi. Les violences ont « anéanti » 80 à 90 % de la chaîne de distribution commerciale de la ville (magasins, entrepôts, grossistes), selon le président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Nouvelle-Calédonie David Guyenne. Le Haut-Commissaire a promis la mobilisation de l’Etat pour « organiser l’acheminement des produits de première nécessité ».

Les files d’attente s’allongent devant les supermarchés.
PhotoAFP

Les rayons des supermarchés se vident peu à peu en Nouvelle-Calédonie.
PhotoAFP
Les rayons des supermarchés se vident peu à peu en Nouvelle-Calédonie.
PhotoAFP
08h34.

1000 forces de l’ordre supplémentaires sont arrivées sur l’archipel

1 700 agents des forces de l’ordre étaient déjà déployés en Nouvelle-Calédonie. Un millier de personnes supplémentaires sont arrivées vendredi soir. “Des renforts vont arriver (…) pour contrôler les zones qui nous ont échappé ces derniers jours”, a expliqué vendredi le Haut-commissaire de la République. Trois quartiers défavorisés de la plus grande ville du territoire, Nouméa, majoritairement peuplés de Kanaks, sont restés aux mains de « centaines d’émeutiers ».

08h31.

1 mort et 2 blessés dans un échange de tirs ce matin

Un homme est mort et deux autres ont été blessés ce samedi matin en Nouvelle-Calédonie lors d’un échange de coups de feu à un barrage érigé par des émeutiers, à Kaala-Gomen, commune de la province du Nord. Les faits se sont produits à 14h30 (5h30 à Paris). Des coups de feu ont été échangés lorsque deux Caldoches d’une même famille ont voulu passer un barrage routier : le père est mort, son fils a été blessé, ainsi qu’un Kanak. C’est la sixième victime depuis le début des émeutes.

08h30.

Bienvenue dans notre live

Suivez la situation en Nouvelle-Calédonie en direct toute la journée, ce samedi 18 mai 2024.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Alors que les riches occupent des villas valant plusieurs millions, voici les modules amovibles où vivent les serveurs de Saint-Tropez
NEXT un quatrième corps sorti des décombres, les recherches sont toujours en cours