L’Autriche va reprendre le financement de l’UNRWA, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens

L’Autriche va reprendre le financement de l’UNRWA, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens
L’Autriche va reprendre le financement de l’UNRWA, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens

L’organisation a été répudiée par toute une partie de la communauté internationale. L’Autriche a annoncé samedi qu’elle reprendrait le financement de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), suspendu après les accusations israéliennes selon lesquelles 400 employés pourraient avoir été impliqués dans l’attaque du 7 octobre.

En janvier, Israël a accusé une douzaine des quelque 13 000 employés à Gaza de l’UNRWA, qui coordonne la quasi-totalité de l’aide dans le territoire, d’avoir participé à cette attaque sans précédent perpétrée par le groupe islamiste palestinien Hamas dans le sud d’Israël.

Fin avril, un groupe d’évaluation indépendant a conclu qu’Israël n’avait pas fourni de « preuve » de ces liens présumés tout en soulignant également que l’UNRWA manquait de « neutralité » à Gaza. Dans les semaines qui ont suivi les accusations israéliennes, une quinzaine de pays dont l’Autriche ainsi que d’importants donateurs comme les Etats-Unis, l’Allemagne, la Suède et le Japon avaient suspendu quelque 450 millions de dollars (414 millions d’euros) de financement de cette agence onusienne.

Beaucoup d’entre eux, dont l’Allemagne, la Suède, le Canada et le Japon, ont désormais repris leur aide, tandis que d’autres continuent de la suspendre. “Après avoir analysé en détail le plan d’action (soumis par l’UNRWA, NDLR) pour améliorer le fonctionnement de l’organisation”, l’Autriche a décidé de “débloquer les fonds”, selon un communiqué du ministère autrichien des Affaires étrangères.

3,4 millions d’euros budgétisés pour 2024

Au total, 3,4 millions d’euros de financement ont été budgétés pour 2024 et le premier versement devrait être effectué courant été, ajoute le ministère. « Une partie des fonds autrichiens sera utilisée à l’avenir pour améliorer les mécanismes de contrôle interne de l’UNRWA », ajoute-t-il. L’Autriche ajoute qu’elle « suivra de près » la mise en œuvre du plan d’action avec d’autres partenaires internationaux, soulignant qu’« une grande partie de la confiance a été perdue ».

Le pays alpin a considérablement accru son soutien à la population palestinienne de Gaza et de sa région depuis le 7 octobre, avec une aide humanitaire de 32 millions d’euros mise à la disposition d’autres organisations humanitaires internationales, ajoute le communiqué.

Plus de 35 000 morts dans la bande de Gaza

L’attaque surprise menée depuis la bande de Gaza par des commandos du Hamas dans le sud d’Israël a fait plus de 1.170 morts côté israélien, en majorité des civils, selon un décompte de l’AFP basé sur des chiffres officiels israéliens. Plus de 360 ​​personnes ont été tuées sur le seul site du festival de musique Nova, organisé dans le sud d’Israël, tout près de la frontière avec la bande de Gaza.

En réponse, Israël a lancé une offensive totale sur la bande de Gaza, qui a déjà tué plus de 35 386 personnes, selon les données du ministère de la Santé du gouvernement de Gaza dirigé par le Hamas.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Cubic investit dans LOPE et Jingding Electric pour créer une chaîne d’approvisionnement complète pour les chaudières gaz à condensation et à prémélange USA – Français USA – español USA – English USA – Deutsch
NEXT Une interview vertieft die Gräben – .