comment réagir si vous les voyez et que faire si vous avez été en contact ? – .

comment réagir si vous les voyez et que faire si vous avez été en contact ? – .
comment réagir si vous les voyez et que faire si vous avez été en contact ? – .

Ils se déplacent en file indienne au printemps dans les forêts ou les jardins. Les chenilles processionnaires ont le malheureux inconvénient d’être couvertes de poils urticants qui provoquent des démangeaisons, voire de graves réactions allergiques. Le 18 mai, journée dédiée à ces insectes, est l’occasion de rappeler quoi faire si vous en croisez.

Comme chaque printemps, les chenilles processionnaires quittent leur hibernation et regagnent les jardins et les forêts. Ils ne mordent pas et ne piquent pas. Leurs armes sont leurs poils urticants dont le contact peut provoquer des réactions inflammatoires parfois graves.

Où et quand les trouve-t-on ?

La chenille processionnaire du pin (de couleur brun orangé) est présente sur une très grande partie du territoire français, principalement dans le Sud, le Centre et l’Ouest. On le trouve principalement entre janvier et mai mais aussi entre octobre et décembre dans les régions océaniques.

La chenille processionnaire du chêne (gris argenté) est présente principalement dans le nord-est, la région parisienne et le nord-ouest de la France et peut être présente dans les régions du sud. On l’observe principalement entre avril et juillet.

Quels sont les signes d’un contact avec une chenille ?

Les poils urticants peuvent notamment produire des effets sur la peau (rougeurs, démangeaisons, douleurs cutanées, œdèmes localisés, urticaire et parfois petites cloques), sur les yeux (conjonctivite, larmoiement, douleur oculaire) ou sur les voies respiratoires (toux, difficultés respiratoires). .

Mais le contact direct n’est pas forcément nécessaire puisque ses poils se détachent et sont transportés par le vent. C’est pourquoi l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) émet plusieurs recommandations pratiques pour les éviter :

  • ne vous approchez pas et ne touchez pas les chenilles ou leurs nids. Ces conseils s’adressent particulièrement aux enfants ;
  • éloignez-vous des arbres avec des nids. Ce sont des chênes et des pins.;
  • porter des vêtements longs lors de promenades en forêt ou à proximité d’arbres infestés ;
  • évitez de vous frotter les yeux pendant ou après le retour d’une promenade ;
  • lavez bien les fruits et légumes de votre jardin ;
  • évitez de sécher le linge à proximité d’arbres infestés ;
  • si vous soupçonnez une exposition aux chenilles, prenez une douche et changez de vêtements ;
  • en cas de signes d’urgence vitale (détresse respiratoire…), appeler le 15.

Les animaux aussi

Les chenilles processionnaires sont également à l’origine de cas d’intoxications chez les animaux : les chiens représentent 92 % des cas et les chats environ 7 % des cas. En cas d’exposition, un traitement vétérinaire rapide est indispensable.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Casteljaloux. Incendie dans un entrepôt d’une usine de transport
NEXT Une interview vertieft die Gräben – .