Un retraité reçoit les fonds d’assurance-vie de son père 57 ans après son décès

Un retraité reçoit les fonds d’assurance-vie de son père 57 ans après son décès
Un retraité reçoit les fonds d’assurance-vie de son père 57 ans après son décès

L’assurance-vie est l’un des placements les plus recherchés par les épargnants. Si certains ont la chance de le débloquer avant leur décès, pour d’autres, il est récupéré par leur conjoint ou leur enfant après leur départ. Ce retraité biarritz a dû attendre 57 ans avant de recevoir les fonds d’assurance-vie de son père, décédé en 1967.

Cette histoire, relayée par Sud-Ouest, est celle d’une famille de quatre frères et sœurs, qui ignoraient l’existence de l’assurance vie de leur défunt père. C’est par pure coïncidence que l’un d’eux, qui vit actuellement dans l’ancienne maison familiale, a eu connaissance de cette économie, grâce à une lettre.

Cette lettre, sur laquelle figure l’en-tête de la compagnie d’assurance Axa, comportait la mention « Demander un contact », qui a interpellé les Biarrots. Son frère, Alain Rozès, âgé de 76 ans, qui a raconté l’histoire à nos confrères de Sud-Ouestraconte leur étonnement lorsqu’en ouvrant ce papier, ils ont découvert qu’il s’agissait de l’assurance vie de leur défunt père.

Pour rappel, cette somme aurait dû revenir à leur défunte mère, décédée en 2022. Selon Alain Rozès, sa mère n’a pas réclamé le jackpot, ignorant sans doute que son mari avait mis de l’argent de côté de son vivant. Il reproche cependant à l’époque à la compagnie d’assurance de ne pas avoir fait d’efforts pour lui verser cet argent. « Cela n’aurait pas été très compliqué : elle n’a pas changé d’adresse. La maison de Vianne, dans le Lot-et-Garonne, où nous avons grandi, est restée la sienne toute sa vie. “, remarqua-t-il.

Une maigre économie de 720 euros

C’est finalement le 6 mai 2024 que les héritiers ont reçu ce qui leur était dû au titre de l’assurance vie de leur père décédé. ” 144 euros et 20 centimes ! », c’est le montant reçu par chaque frère et sœur, a déclaré Alain. Le retraité confie qu’il ne s’attendait pas à une somme plus importante.

« Mon père n’avait pas de gros revenus et ne devait contribuer que de petites sommes. Ayant vendu de l’assurance vie pendant quelques mois au début de ma vie professionnelle, je sais que cela rapporte des sommes ridicules. Et avec le temps, les gens oublient très souvent l’existence même des contrats passés. “, a-t-il confié.

Il raconte également qu’il a dû contacter la compagnie d’assurance à plusieurs reprises pour bénéficier de cette économie. Il a dû contacter l’assureur à plusieurs reprises par téléphone et envoyer un mail pour accélérer la procédure. Enfin, Alain confie qu’il aurait préféré que cet argent soit reçu par sa défunte mère, qui a dû se démener après le départ de son mari pour subvenir aux besoins du ménage.

type="image/webp">>
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Inflation stable à 7,2% en mai 2024
NEXT Toujours plus fort ? Jake Gyllenhaal promet une suite de Road House encore plus massive que le premier volet – Cinema News