CONTROVERSE. La mairie et la métropole d’Orléans dénoncent des « propos indécents » de membres d’associations après le décès d’un cycliste de 15 ans

CONTROVERSE. La mairie et la métropole d’Orléans dénoncent des « propos indécents » de membres d’associations après le décès d’un cycliste de 15 ans
CONTROVERSE. La mairie et la métropole d’Orléans dénoncent des « propos indécents » de membres d’associations après le décès d’un cycliste de 15 ans

Deux associations cyclistes orléanaises ont appelé à un rassemblement en hommage au jeune de 15 ans décédé dans un accident de la route le 15 mai. La mairie d’Orléans et la Métropole se disent « choquées » par les propos de certains membres de ces associations. sur les réseaux sociaux.

Quelques jours après l’accident dramatique survenu au centre-ville d’Orléans, la mairie a publié un communiqué ce vendredi matin vers 8 heures. Dans la lettre, la municipalité et la Métropole disent leurs élus “choqué par certaines réactions publiées sur les réseaux sociaux par certains membres d’associations cyclistes.”

Après le décès de Côme Andres, 15 ans, dans un accident de la route impliquant son vélo et un camion de livraison dans une zone piétonne d’Orléans, deux associations cyclistes orléanais ont lancé un appel à se rassembler ce vendredi 17 mai en hommage au jeune homme.

Mais les élus dénoncent aussi « des propos indécents, survenus à peine quelques heures après le drame, sans aucune connaissance des circonstances ni aucun respect pour la famille » OMS « ne sont rien d’autre qu’une exploitation idéologique. Certains y ont vu l’occasion de critiquer la politique cyclable de la métropole. Tout cela est scandaleux. »

Sur sa page Facebook, l’association DAMMO (Droit, Accessibilité, Mobilité Métropole Orléans) organisatrice du rassemblement et pointée du doigt par la mairie, n’a pas souhaité réagir au communiqué de la mairie mais a souhaité préciser quelques règles pour cet hommage prévu. ce vendredi 17 mai à 18h30 rue des Halles à Orléans. Un rassemblement organisé à la mémoire du jeune Côme, mais aussi d’un cycliste de 82 ans décédé après avoir été heurté par une voiture à Olivet le 6 mai.

Concernant le moment de recueillement qui aura lieu ce soir : Pas de discours. Pas de piste cyclable. Aucune bannière. Pas d’entretiens. Un simple moment de silence où la communauté cycliste pensera fort aux deux usagers de vélo qui ont perdu la vie ces dernières semaines. répertorie la publication.

Par la même occasion, on apprend que le conducteur du camion impliqué dans l’accident qui a coûté la vie au jeune Como est poursuivi pour homicide involontaire. « pour manquements volontaires à deux obligations de prudence et de sécurité »annonce le parquet d’Orléans dans un communiqué.

Agé de 58 ans, ses tests toxicologiques se sont révélés négatifs à l’alcool et aux stupéfiants, mais il est soupçonné d’avoir non respecté l’arrêté municipal fixant la limitation de vitesse à 10 km/h dans le quartier et de ne pas avoir respecté la priorité à droite.

L’homme, sans casier judiciaire, a été placé sous contrôle judiciaire jusqu’à l’audience du jugement, mais conserve le droit de conduire tous types de véhicules terrestres. Le parquet d’Orléans précise avoir fait appel sur ce point.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le détaillant de mode rapide Shein augmente ses prix avant son introduction en bourse
NEXT Incendie à Grenoble. Des milliers de personnes privées d’électricité : voici pourquoi