Football – QRM. « Saint-Etienne n’a rien à attendre de nous » prévient Jean-Louis Garcia

Football – QRM. « Saint-Etienne n’a rien à attendre de nous » prévient Jean-Louis Garcia
Football – QRM. « Saint-Etienne n’a rien à attendre de nous » prévient Jean-Louis Garcia

J.Jean-Louis Garcia s’est probablement présenté pour la dernière fois de sa carrière en conférence de presse d’avant-match, ce jeudi 16 mai 2024, à la veille de l’arrivée de l’AS Saint-Etienne au stade Diochon. L’entraîneur de 61 ans, dont on savait qu’il quittait QRM, a annoncé qu’il mettrait probablement un terme à sa carrière d’entraîneur à l’issue de cette dernière journée de Ligue 2.

Motivé par l’envie de bien finir, que ce soit personnellement mais aussi d’un point de vue collectif, l’ancien entraîneur du SCO Angers (2006-2011), qui suivra les débats depuis les tribunes, n’entend pas faire une fleur aux Stéphanois. , qui devra absolument gagner pour espérer décrocher une promotion directe en Ligue 1.

Qu’attendre du QRM ?

« L’objectif, évidemment, c’est de finir du mieux possible, de jouer notre rôle d’arbitre en fin de championnat, de bien finir devant nos supporters. C’est aussi une question d’estime de soi. Il y a tout un tas de raisons pour lesquelles il faut être performant face à cette équipe stéphanoise, l’une des meilleures de ce championnat. Le stade Diochon sera bien rempli, avec une majorité de supporters stéphanois, ce sont des matchs très intéressants à jouer. Les joueurs ont tout intérêt à se montrer, que ce soit ceux qui seront encore dans le projet ou les autres. Tout le monde a intérêt à montrer le meilleur de lui-même. L’ASSE n’a rien à attendre de nous. Ils doivent faire leur travail, qui consiste à battre le 19ème du championnat pour se donner l’espoir de terminer deuxième. Ils savent très bien qu’ils doivent faire le travail, il n’y a rien d’étonnant à cela, je pense que mon ami Olivier Dall’Oglio ne pense pas autrement. »



Garcia, une fin de carrière en tribunes ?

Après plus de 25 ans de service, Jean-Louis Garcia devrait diriger son dernier match, ce vendredi, face à Sainté. Et le coach ne pourra même pas vivre ce moment au bord du terrain puisqu’il sera suspendu, et donc en tribunes. « Je trouve ça un peu regrettable… C’est aussi la conséquence de l’usage des cartons jaunes par les arbitres envers les entraîneurs, je trouve que c’est un peu trop facile. Je vais vivre le match d’une autre manière… En accord avec ma direction, je vais quitter QRM, ce sera la fin de ma mission avec le club. Je n’aurai pas la conscience tout à fait tranquille puisque nous n’avons pas réussi à atteindre l’objectif de maintien, même si j’ai donné, avec mon staff, plus que le maximum. Je n’ai pas l’énergie nécessaire et indispensable pour être au centre du projet de reconstruction de l’équipe. Je pense sincèrement que je vais passer à autre chose, que je vais mettre un terme à ma carrière d’entraîneur. Le football m’a beaucoup apporté, je l’ai beaucoup donné aussi j’espère, mais j’ai d’autres intérêts, ma famille, je joue au golf, au paddel, j’ai envie de retourner voir des matchs de rugby (il était abonné à l’UBB). Je veux toujours profiter de ce qu’il me reste à vivre pendant que je vais bien. »

QRM va-t-il se relever ?

Relégué en National après trois saisons consécutives en Ligue 2, Quevilly-Rouen Métropole parviendra-t-il à se relever de ce revers ? Jean-Louis Garcia, qui a fréquenté de nombreux clubs, le pense : « Je suis convaincu que le club va rebondir. Elle est gérée par des gens solides en tous points, compétents, qui ont des idées et non la folie des grandeurs. Il faut de la patience et je crois que c’est une des qualités des dirigeants, qui ont accepté le verdict de notre saison, en essayant de faire le point avec beaucoup de lucidité. Dans quel délai, je ne sais pas, mais tant qu’ils seront là, qu’ils avanceront avec ces valeurs et cette sérénité, je suis convaincu qu’on parlera encore de QRM. Après, c’est sûr que le contexte, cette cohabitation avec le FC Rouen, n’est pas simple et c’est peut-être ça qui peut freiner un peu le projet. Mais je n’ai aucun souci. »

Quevilly-Rouen Métropole – AS Saint-Etienne, vendredi 17 mai 2024 à 20h45 au stade Diochon

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV cette fantastique série adaptée aux enfants compte déjà 25 millions de vues
NEXT Le sirop d’agave est-il vraiment bon pour la santé ? – .