Le Nigeria embourbé dans une inflation galopante

Le Nigeria embourbé dans une inflation galopante
Descriptive text here

L’inflation dans le géant ouest-africain a atteint en avril 2024 son plus haut niveau depuis 28 ans pour s’établir à 33,69% sur un an contre 33,2% en mars, selon les données publiées mercredi 15 mai 2024 par le Bureau national des statistiques (BES). )

La catégorie des aliments et des boissons non alcoolisées est restée celle qui a le plus contribué à l’inflation au cours du mois dernier. L’indice des prix à la consommation dans cette catégorie a atteint 40,53% sur un an en avril contre 40,01% en mars.

La poussée de l’inflation dans la plus grande économie de la CEDEAO trouve son origine dans la réduction et l’élimination des subventions sur les produits énergétiques et les deux dévaluations de la monnaie nationale, le naira, décidées par l’administration du président Bola Tinubu.

Pour tenter de freiner les pressions inflationnistes, la Banque centrale a relevé ses taux d’intérêt à deux reprises depuis le début de l’année, tout en indiquant que ces taux resteraient élevés aussi longtemps que nécessaire.

Dans cette même perspective, le gouvernement a annoncé, le 30 avril, l’augmentation des salaires des fonctionnaires de 25 à 35%, avec effet rétroactif à compter du mois de janvier. Il a également relancé un programme de transferts sociaux directs aux ménages les plus pauvres, et distribué au moins 42 000 tonnes de céréales comme du maïs et du mil.

Par AJ.SComité de rédaction

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV ce qui attend cette nuit le Bas-Rhin et la Moselle, placés en vigilance orange
NEXT Un animateur de radio appelle le Premier ministre belge à « descendre »