La CCI Côte d’Or/Saône et Loire se mobilise pour soutenir les buralistes – info-chalon.com – .

La CCI Côte d’Or/Saône et Loire se mobilise pour soutenir les buralistes – info-chalon.com – .
Descriptive text here

La baisse de la consommation de tabac des Français est au cœur des préoccupations des buralistes en termes d’impact sur le chiffre d’affaires. Le fonds d’aide à la transformation des buralistes lancé en 2018 a été prolongé jusqu’en 2027.

Ce fonds est une aide financière accessible à tous les buralistes qui souhaitent donner un nouvel élan à leur activité en diversifiant leur gamme de produits et services et en créant des aménagements extérieurs et intérieurs attractifs et performants. Les Chambres de Commerce et d’Industrie et la Confédération Nationale des Bureaux de Tabac collaborent depuis 2019 pour diversifier les activités des bureaux de tabac afin qu’ils deviennent des entreprises de services publics de proximité. En juin 2023, ils signent le renouvellement de leur partenariat jusqu’en 2027 dans le cadre du plan de transformation de la profession avec l’idée d’accompagner 10 000 buralistes d’ici 2027.

En présence de Philippe ROUBALLAY, Président de la Délégation Saône-et-Loire de la CCI, Fabienne AOUIDAT, Présidente de la Fédération des Buralistes de Côte-d’Or, et Florence CLAUDON, Présidente de la Fédération des Buralistes de Saône-et-Loire. -Loire, La CCI Côte-d’Or, la CCI Côte-d’Or/Saône-et-Loire et les deux fédérations de buralistes de Côte-d’Or et de Saône-et-Loire ont décidé de nouer un partenariat pour soutenir les buralistes des deux départements dans leur transformation en les aidant à réinventer leur point de vente et à intégrer de nouvelles offres et services adaptés à leur environnement.

En quoi consiste-t-il exactement ?

Cette aide est destinée à financer des investissements permettant au bureau de tabac d’évoluer vers une entreprise de proximité, d’utilité locale, capable de se transformer pour être plus attractive et proposer une gamme plus large de produits et de services.

La transformation des bureaux de tabac nous invite à proposer de nouveaux produits à une clientèle plus large (seniors, touristes, jeunes adultes, etc.) comme le snack, l’épicerie, les produits high-tech, le café à emporter, etc. ou de nouveaux services comme l’ouverture un compte en banque, récupérer des colis ou pourquoi pas vendre des billets de train. Cette subvention est également destinée à financer des actions de rénovation du lieu et d’amélioration de l’esthétique intérieure et extérieure du point de vente dans l’idée de créer un lieu de proximité et de convivialité, notamment en milieu rural.

Le coût de l’audit est pris en charge à 100% par le fonds de transformation des buralistes pour autant que le buraliste s’engage à réaliser des travaux de modernisation. A défaut, l’audit est remboursé à 50%.

A l’issue du contrôle, le buraliste, soutenu par la Confédération, dépose son dossier à la douane pour traitement de sa demande. En cas d’acceptation, le buraliste pourra percevoir une subvention de 30% à 50% du montant de son projet dans la limite de 33.000 euros.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Pour la première fois, je vois pourquoi des gens raisonnables voteront pour Donald Trump
NEXT Trump veut conclure un pacte diabolique