La Cour européenne des droits de l’homme confirme que le voile peut être interdit à l’école

La Cour européenne des droits de l’homme confirme que le voile peut être interdit à l’école
Descriptive text here

LL’interdiction des signes religieux ostentatoires dans le cadre des activités scolaires, applicable dans les écoles de la Communauté flamande, ne constitue pas une violation du droit à la liberté de manifester sa religion ou ses convictions, tel que garanti par l’article 9 de la Convention européenne des droits de l’homme. Droits : c’est ce qu’a décidé la Cour européenne des droits de l’homme ce jeudi matin.

La Cour a été saisie par trois jeunes filles de confession musulmane, qui contestaient l’interdiction qui leur était faite de porter le voile islamique dans leur école de Maasmechelen, ceci en vertu d’une « interdiction du port de signes religieux ostentatoires dans le cadre des activités scolaires ». » adopté le 1euh Février 2013 par le Conseil de l’Éducation de la Communauté flamande (« GO! Onderwijs van de Vlaamse Gemeenschap »).

Lire aussi
Des signes convaincants : un lycée bruxellois condamné pour discrimination

En décembre 2019, la cour d’appel d’Anvers avait déjà déclaré les demandes des requérants non fondées. En mai 2020, un avocat à la Cour de cassation a rendu un avis négatif sur les chances de recours. Strasbourg rejette donc à son tour les plaignants.

Lire aussi
Cette nouvelle affaire de voile qui fait sensation dans l’école française

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une Rolls-Royce d’un demi-million de dollars volée lors d’un braquage audacieux à Palm Island – WSVN 7News
NEXT L’état des incendies de forêt menaçant Fort McMurray est « maîtrisé »