Qui sont ces Français qui contribuent à hauteur de 1,9 milliard d’euros à l’IFI ? – .

Qui sont ces Français qui contribuent à hauteur de 1,9 milliard d’euros à l’IFI ? – .
Qui sont ces Français qui contribuent à hauteur de 1,9 milliard d’euros à l’IFI ? – .

Depuis 2018, le nombre de contribuables soumis à impôt sur la fortune immobilière ou IFI a connu une hausse assez importante qui s’élève à 33%. En 2023, environ 176 000 foyers ont payé cet impôt pour un montant total de 1,9 milliard d’euros.

Quelques rappels sur l’IFI et ses spécificités

Selon les statistiques publiées par la Direction générale des finances publiques ou DGFiP, la tendance observée ces dernières années s’est poursuivie en 2023 qui a enregistré une augmentation de 7% du nombre de ménages soumis à l’IFI.

souvenons-nous de ça l’IFI a remplacé l’ISF ou impôt de solidarité sur la fortune, cela concerne principalement le patrimoine immobilier. Les profils concernés sont ceux qui possèdent des biens immobiliers tels que des logements, des maisons, des appartements ou autres dont la valeur dépasse 1,3 million d’euros net.

Sont également inclus les biens immobiliers non bâtis, à savoir les terres agricoles, les terrainsetc. Contrairement à l’ISF, ici les biens meubles et les placements financiers ne sont pas pris en compte.

Actuellement, la date limite de déclaration des IFI en 2024 approche à grands pas. Cependant, on observe que le montant à payer a connu une légère baisse de – 1,1%, soit 11 100 euros. Le taux d’imposition des IFI est établi comme suit :

  • Moins de 800 000 euros : 0%
  • 800 000 à 1,3 million d’euros : 0,8%
  • Tranche 1 : 1,3 à 2,57 millions d’euros : 0,70%
  • Tranche 2 : 2,57 à 5 millions d’euros : 1%
  • Tranche 3 : 5 à 10 millions d’euros : 1,25%
  • Tranche 4 : + 10 millions d’euros : 1,50%

Français soumis à l’IFI

En 2023, environ les ¾ des Français concernés par l’IFI détenaient un patrimoine immobilier imposable d’une valeur comprise entre 1,3 et 2,5 millions d’euros. Cependantcette partie de la population ne correspond qu’à 34,4% des gains de l’IFI. Selon les données publiées par la DGFiP, chaque contribuable doit en moyenne 5 212 euros au fisc.

  • Plus de 2 ménages sur 10 sont classés dans les catégories comprises entre 2,5 et 5 millions d’euros. Ceux-ci représentent près d’1/3 des rendements avec un montant moyen de 16 900 euros.
  • Près de 5% des contribuables de la tranche supérieure à 5 millions représentent 32,4% des recettes.
  • La tranche de 5 à 10 millions représente 4,2% du chiffre d’affaires, avec une moyenne de 48 700 euros
  • La tranche supérieure à 10 millions d’euros représente 1% des recettes avec un impôt moyen de 151 000 euros.

Selon les données publiées par la DGFiP le 23 avril 2024, les ménages soumis à l’IFI sont des personnes âgées par rapport aux Français soumis à l’impôt sur le revenu (IR), soit :

  • 44 ans ou moins : 2,5 %
  • Plus de 65 ans : 70%
  • Plus de 75 ans : 36%

Voici la répartition géographique de ces foyers :

  • Région parisienne : 40%
  • Paris : 25%
  • Hauts-de-Seine : 9%
  • Yvelines : 5%
  • À l’étranger : 4%
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « Il faut impliquer les traders dans les discussions, avant de parler de baisse des prix »
NEXT Raphaël Glucksmann et Gérard Larcher critiquent le « déni de démocratie » d’un duel Attal-Bardella