Gérald Darmanin intente une action en justice après la fuite des images

Gérald Darmanin intente une action en justice après la fuite des images
Gérald Darmanin intente une action en justice après la fuite des images

Gérald Darmanin a saisi la justice mercredi pour enquêter sur la fuite sur les réseaux sociaux d’images d’Incarville (Eure).

C’est à ce péage qu’a eu lieu l’attaque meurtrière du fourgon de la prison.

Retrouvez les dernières informations.

Un constat contre la diffusion d’images chocs. Mercredi 15 mai, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a saisi la justice pour enquêter sur la fuite sur les réseaux sociaux d’images du péage d’Incarville dans l’Eure. C’est à cette gare qu’a eu lieu l’attaque meurtrière du fourgon de la prison, a appris l’AFP auprès de son entourage. « Le ministre de l’Intérieur a adressé un article 40 au procureur de Paris contre la fuite des vidéos du péage d’Incarville », dit l’entourage.

L’article 40 du Code de procédure pénale impose à toute autorité ayant connaissance d’un crime ou d’un délit d’en informer la justice. Le rapport s’appuie, selon son entourage, sur l’article 226-21 du Code pénal qui punit « le fait, par toute personne détenant des données personnelles (…) de détourner ces informations de leur finalité », un délit puni de cinq ans de prison et de 300 000 euros d’amende. Interrogé par l’AFP, le parquet de Paris n’a pas immédiatement répondu.


La rédaction de TF1info

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Immobilier. Pourquoi les prix se stabilisent-ils après plusieurs mois de baisse ? – .
NEXT Abdel et Barbara sont-ils responsables de l’effondrement du Mistral ? Cet extrait sème le doute – Série d’actualité à la télé