une journée de jeux adaptés au bowling des Curbans

une journée de jeux adaptés au bowling des Curbans
une journée de jeux adaptés au bowling des Curbans

Une journée inclusive s’est déroulée mardi 14 mai au bowling de Curbans (Alpes-de-Haute-Provence). Des dizaines de personnes avaient donné rendez-vous.

Ce mardi 14 mai, des dizaines de personnes atteintes d’un handicap psychique ou mental ont pris possession du bowling de Curbans (Alpes-de-Haute-Provence). Au programme, des jeux de ballon adaptés, encadrés par une vingtaine de bénévoles du club sportif Real Curbans.

Sur le terrain, les encadrants ont préparé de nombreux exercices, notamment de précision. Par exemple, vous devez faire tomber des blocs pour marquer le plus de points possible. A côté, les participants font rouler leur balle vers le centre d’une cible.

Mehdi marque deux points et ne semble pas revenir. Le jeune homme lève les bras, tape dans les mains de son hôte, un grand sourire éclaire son visage. Comme lui, les participants ont passé un très bon moment. « Nous avons passé une bonne journée. On jouait aux boules, on s’amusait. Ça nous a un peu fait changer d’avis”, raconte Rodolphe, au micro de BFM DICI.

Fabrice ne dira pas le contraire. “C’était très intéressant. Une bonne journée. On était dehors, on jouait aux boules, on faisait plein d’activités», se réjouit ce dernier.

Une pause dans le quotidien

A leurs côtés, le personnel soignant participe également. Cette journée sort du cadre habituel et offre aux résidents des différents centres participants une petite évasion, une pause dans le quotidien.

Pour Lauriane Saint-Laurent, psychomotricienne, ces jeux ont des vertus dans le suivi thérapeutique des personnes handicapées. « Au niveau moteur, cela leur donne beaucoup plus d’équilibre. Il y a plus de motivation et on les voit faire des activités qu’ils ne feraient pas au quotidien. C’est effectivement assez surprenant», confie-t-elle.

A côté d’elle, Sylvie Reynard, assistante médico-psychologique, est aux anges. “Je vois Gaëlle qui a un déambulateur, aujourd’hui elle jouait comme ça, sans son déambulateur”, s’enthousiasme-t-elle.

Un peu plus loin, Vanessa et Elodie, accompagnatrices pédagogiques et sociales, rient avec leurs protégés. « Cela leur permet de rencontrer d’autres personnes d’autres structures. Ça leur fait vraiment du bien, puisque ce matin on les a vus, ils sont ravis, se réjouit Elodie”.

« Nous en avions deux qui ne voulaient pas venir. Ils nous ont dit qu’ils auraient beaucoup regretté de ne pas être venus», raconte Vanessa.

“Larmes de joie”

Partenaire de l’événement, le comité départemental des sports adaptés a accompagné le club de Curbans pour démarcher les structures d’accueil, mais aussi pour mobiliser des fonds.

Car l’enjeu est de rapprocher ce public des enceintes et clubs sportifs dont il est exclu, pour différentes raisons. « L’idée est de faire découvrir des activités à notre public », explique Timothée Soulier, agent de développement au comité départemental des sports adaptés 05.

« Mais aussi les amener sur place, les initier aux infrastructures. Les établissements sont conscients que ces infrastructures existent, notre rôle est de faire le lien », poursuit ce dernier.

Equipés des t-shirts rouges du club, les bénévoles animent leurs ateliers avec le sourire. « Nous avons la récompense de voir autant de monde mais nous avons aussi réussi les matchs. C’est important pour nous, c’est une bonne journée pour nous, pour eux, ça se voit», affirme Patrick.

Jean-Marie Girard, le vice-président du club du Real, se tient à ses côtés et laisse parler ses émotions. “C’est une journée qui se termine avec des larmes de bonheur, c’est merveilleux.”

La journée s’est terminée par un concert donné par Dina Mourard, la violoniste prodige de La Saulce, accompagnée sur scène par ses parents. De quoi donner lieu à des danses endiablées, tandis que Mehdi enflammait la scène avec ses déhanchés.

Ugo Marseille avec Alicia Foricher

Les plus lus

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV À Cuba, les gens veulent de la nourriture plutôt que de l’argent
NEXT Aïn. Le prix Maison d’Izieu décerné aux étudiants lauréats – .