Nouvel accès de faiblesse du dollar avec la légère baisse de l’inflation

Nouvel accès de faiblesse du dollar avec la légère baisse de l’inflation
Nouvel accès de faiblesse du dollar avec la légère baisse de l’inflation

New York (awp/afp) – Le dollar a encore pris un coup dur mercredi, secoué par une légère décélération de l’inflation aux Etats-Unis, tombant à un plus bas de plusieurs mois face à plusieurs devises.

Le billet vert est tombé à 1,4937 dollar australien pour un dollar américain, une première en quatre mois.

Il est également tombé à 18,2582 rands pour un « dollar », un des surnoms de la monnaie américaine, son cours le plus bas depuis fin décembre face à la monnaie sud-africaine.

Le « billet vert », un autre de ses surnoms, a également atteint 1,0883 dollar pour un euro, un niveau qu’il n’avait plus vu depuis un mois.

Les cambistes ont vivement réagi à la publication de l’indice des prix CPI, qui s’est établi à 0,3% sur un mois en avril, soit moins que les 0,4% attendus par les économistes.

“Après trois surprises haussières consécutives, le processus de désinflation a repris un certain élan”, a commenté Edoardo Campanella d’UniCredit dans une note.

Mieux encore, l’indice sous-jacent, c’est-à-dire hors alimentation et énergie, revient à 3,6% sur un an, son rythme le plus modéré depuis avril 2021.

“La combinaison de l’IPC et des ventes au détail plus faibles que prévu a fait du dollar la devise majeure la plus faible de la journée”, a noté Matthew Weller de Forex.com dans une note.

Les ventes au détail sont restées stables en avril par rapport à mars, tandis que les économistes prévoient une croissance de 0,4 % en glissement mensuel.

“Le marché s’était positionné sur l’hypothèse que l’inflation allait être plus élevée que prévu”, a expliqué Aroop Chatterjee de Wells Fargo, et a donc réagi violemment à des chiffres inférieurs aux attentes.

Mais cet accès de faiblesse du « billet vert » s’inscrit dans un mouvement déjà à l’œuvre.

“La direction du marché a changé ces dernières semaines”, selon Aroop Chatterjee, “notamment avec la communication du Comité de politique monétaire de la Fed” (banque centrale américaine), dont le président Jerome Powell, a répété que les baisses de taux restaient au programme, même si le calendrier était incertain.

La récente série d’indicateurs d’activité moroses aux Etats-Unis a également conforté la thèse d’une rétrogradation de l’économie américaine.

Cependant, “même si l’inflation ralentit, elle reste bien au-dessus de l’objectif de 2% par an fixé par la Fed”, a souligné, dans une note, José Torres, d’Interactive Brokers, qui rappelle que les prix ne devraient augmenter que de 0,17% en moyenne. par mois pour atteindre cet objectif.

“Jusqu’à présent, l’indice pour chacun des quatre premiers mois de l’année a été nettement supérieur à ce chiffre”, a-t-il insisté.

        Cours de mercredi Cours de mardi          20H00 GMT               21H00 GMT  EUR/USD 1,0883                  1,0819  EUR/JPY 168,64                  169,24  EUR/CHF 0,9823                  0,9807  EUR/GBP 0,8580                  0,8592  USD/JPY 154,97                  156,42  USD/CHF 0,9027                  0,9065  GBP/USD 1,2682                  1,2592  

AFP/RP

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « Que du bonheur », « le plus difficile des 7 », « la plus belle émotion du monde »
NEXT « Que du bonheur », « le plus difficile des 7 », « la plus belle émotion du monde »