L’Afrique de l’Ouest en danger

L’Afrique de l’Ouest en danger
L’Afrique de l’Ouest en danger

En ajoutant 3 000 dollars aux frais déjà exorbitants de 9 500 dollars par conteneur, le coût total du transport de marchandises vers l’Afrique de l’Ouest atteindra désormais 12 500 dollars. Cette augmentation drastique menace de paralyser nos économies déjà fragiles, augmentant ainsi le fardeau financier des entreprises et des ménages.

Nous appelons Ousmane Sonko et Diomaye, ainsi que tous les présidents des pays d’Afrique de l’Ouest, à agir de toute urgence. En l’absence d’intervention rapide, les prix des produits de base vont exploser, plongeant nos populations dans la précarité et déclenchant d’importants troubles sociaux.

Maersk doit être tenu responsable de ses actes. Son mépris flagrant pour les pays d’Afrique de l’Ouest est inacceptable. Nous appelons nos dirigeants à rester fermes contre cette injustice économique et à protéger les intérêts de nos nations.

Dépêche-toi. Si aucune mesure n’est prise, les gouvernements de la région seront confrontés à la colère généralisée de leurs citoyens. Nous exhortons donc nos dirigeants à unir leurs voix et à exiger des mesures correctives immédiates de la part de Maersk.

Ensemble, nous pouvons faire entendre nos voix et protéger l’avenir économique de l’Afrique de l’Ouest. Il est temps d’agir.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV un incendie provoque l’arrêt de l’unité de production numéro 3 – .
NEXT USA-Dernière ligne droite du procès pénal de Trump à New York – 28/05/2024 à 12h22 – .